GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Côte d’Ivoire-AIP/ Année 1960, « marathon des fêtes » de l’indépendance en Afrique


  6 Août      11        Politique (11370),

   

Abidjan, 05 août 2020 (AIP)- L’année 1960 fût un « marathon des fêtes » de l’indépendance pour de nombreuses colonies françaises d’Afrique et même d’Afrique anglophone.

De la conférence de Brazzaville au « vent d’indépendance » des pays africains

La conférence de Brazzaville a été organisée durant la Seconde Guerre mondiale, du 30 janvier au 8 février 1944, par le Comité français de la Libération nationale, afin de déterminer le rôle et l’avenir de l’empire colonial français. Cette réunion présidée par le général de Gaulle a exclu la possibilité de toute autonomie ou indépendance des colonies françaises, mais a prévu de leur conférer le droit d’élire des représentants dans les Assemblées nationales.

En septembre 1958, la Constitution de la Ve République française intègre l’empire dans une Communauté que toutes les colonies acceptent par référendum, à l’exception de la Guinée de Sékou Touré qui a refusé massivement cette nouvelle entité et devint ainsi immédiatement indépendante.

Du 04 au 07 juin, le général de Gaulle se rend en Algérie pour manifester la restauration du pouvoir de l’Etat.

Le 13 décembre 1959, dans un discours prononcé à Dakar au Sénégal, le général de Gaulle admet le principe d’une indépendance de la Fédération du Mali qui rassemble l’ex-Soudan français qui devint plutard le Mali, le Sénégal, le Dahomey. Le 22 septembre 1959, Modibo Keïta proclama l’indépendance de la République soudanaise qui devint la République du Mali.

60 années de souveraineté diversement célébrées en Afrique
Hormis la Côte d’Ivoire, plusieurs pays africains ont accédé à leur indépendance cette année. Il s’agit entre autres du Cameroun, du Togo, du Mali, du Benin, du Niger, du Burkina Faso, de l’Union des Républiques d’Afrique centrale, groupant la République Centrafrique, le Congo, le Tchad et le Gabon, de la Somalie, du Congo et du Nigeria, de la Mauritanie.

Le vendredi 26 juin 2020, Madagascar célébrait les 60 ans de son indépendance. Madagascar devient indépendante, le 26 juin 1960, mais reste étroitement liée à l’ancienne puissance coloniale, la France par les accords de coopération, sous la présidence de Philibert Tsiranana, très critiqué par la population pour son soutien aux intérêts français. A la question de savoir, si 60 ans après l’indépendance, Madagascar a maintenant trouvé sa place sur l’échiquier international, l’historienne Lucile Rabearimanana, intervenant du RFI, répond que Madagascar est toujours en train de se chercher ».

Le mardi 30 juin 2020, la République démocratique du Congo RDC a célébré son 60e anniversaire de l’indépendance. A cette occasion, le roi des Belges Philippe, dans une lettre adressée au Président Félix Tshisekedi, a exprimé ses « plus profonds regrets pour les blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore présentes » dans la société. Ce fut pour la première dans l’histoire du pays que le Roi présenta « ses plus profonds regrets pour les blessures » infligées lors de la période coloniale belge au Congo.

Proclamée indépendante le 1er août 1960, la République indépendante de Dahomey devient l’Etat du Bénin en 1972 sous la présidence du le colonel Mathieu Kérekou après une période d’instabilité politique et de nombreux coups d’État. Le 60ème anniversaire du Bénin a été restreint par la Covid-19. Le président Patrice Talon (élu en avril 2016) a rendu hommage aux anciens présidents Soglo et Boni Yayi (élu en avril 2006). Quant au bilan des 60 ans, les béninois ont encore beaucoup d’attentes.

Juste deux jours après le Bénin, soit le 3 août 1960, le Niger obtient sa souveraineté après 70 ans de tutelle française. Diori Hamani est installé à la tête de la jeune Nation. Officiellement, la colonisation n’aura duré que 38 ans au Niger, de 1922 (création de la « colonie du Niger ») à 1960 (date de l’indépendance).

Ce 03 août 2020, le pays aux portes du désert a célébré le 60ème anniversaire de son indépendance. Le président Mahamadou Issoufou, après 10 années passées au pouvoir annonce qu’ il ne sera pas candidat à l’élection présidentielle de décembre.

A la suite du Niger, Le Burkina Faso (ex- Haute Volta) a célébré ce mercredi 05 août 2020, ses 60 ans d’indépendance. Ancienne colonie française, la Haute-Volta, indépendante depuis le 5 août 1960, a connu une succession de coups d’État jusqu’à l’arrivée au pouvoir de Thomas Sankara lors d’un coup d’État le 04 août 1983. Le nom actuel du pays, Burkina Faso, date du 4 août 1984, sous la présidence du révolutionnaire Thomas Sankara.

Dans son message à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance du pays, le chef de l’État burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré a salué la mémoire des « illustres devanciers » et s’est engagé « à poursuivre l’œuvre de construction nationale ».

L’indépendance de la Côte d’Ivoire a été proclamée le 7 août 1960 par Félix Houphouët-Boigny, entouré des trois chefs des Etats du Conseil de l’Entente, et de Louis Jacquinot, ministre d’Etat, représentant la République française.

Ce vendredi 07 août 2020, le pays célèbre le 60ème anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale dans la sobriété dans un contexte de la pandémie de la Covid 19 et aussi du décès de l’ex-premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Le président Alassane Ouattara prononcera dans la soirée de ce jeudi 06 août, un discours à la Nation aux couleurs de l’actualité socio-politique du pays.

Dans la même catégorie