AIP Le maire d’Aboisso pour l’implication des populations dans la gestion de la commune AIP Des équipements et des vivres à une pouponnière de Soubré AIP Série d’incendies « mystérieux » de domiciles à Latokaha MAP Mali : Le SG de l’ONU condamne une attaque contre les Casques bleus MAP Des plasticiens marocains et africains participent à une exposition d’art collective APS L’EXPOSITION DES ŒUVRES DE LÉONARD DE VINCI S’INSCRIT DANS ‘’LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ’’ (PR HAMADY BOCOUM) APS UGB : LES ÉTUDIANTS ENTAMENT UNE OPÉRATION D’EMBELLISSEMENT DU CAMPUS DE SANAR GNA Reopening of schools: Booksellers bemoan low patronage of products APS LIGUE 1 : LES ‘’AFRICAINS’’ TEUNGUETH FC ET JARAAF CONFIRMENT GNA GLOWA schools twenty adolescent girls, five patrons in leadership roles.

Côte d’Ivoire-AIP/ APE: Plus de1100 lignes de produits de l’UE exonérés de droits de douanes à l’importation en Janvier 2021 ( Gouvernement)


  10 Décembre      38        Economie (10807),

   

Abidjan, 09 déc 2020 (AIP) – Le gouvernement a adopté, mercredi 8 décembre 2020, l’ordonnance et le projet de loi de ratification, portant mise en œuvre de la deuxième phase du démantèlement tarifaire de l’Accord de partenariat économique (APE) entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne (UE), qui prévoit l’exonération des droits de douanes de 1150 lignes de produits originaires de l’UE.

“Par l’application des dispositions dudit accord, les produits originaires de l’UE couverts par les lignes tarifaires retenus pour la libéralisation sont exonérés du paiement du droit de douane, lors de leurs importations en Côte d’Ivoire”, a affirmé le porte parole du gouvernement, Sidi Touré, mercredi 9 décembre 2020, au Palais présidentiel, d’Abidjan Plateau.

Cette ordonnance fixe les règles et les principes de la deuxième phase qui sera effective, à partir du premier Janvier 2020, selon l’accord de libre échange réciproque conclu entre la Côte d’Ivoire et l’UE.

Toutefois, les autres droits et taxes inscrits au tarif extérieur commun et les prélèvements communautaires ainsi que les taxes de consommations intérieures exigibles à l’importation restent dus, a précisé M. Touré.

” Pour l’essentiel, nous bénéficions à l’exportation des garanties d’exonérations de taxes sur le territoire européen, entre autres, le cacao, la banane et les conserves de thon, en échange nous faisons une exonération tarifaire sur leurs produits, qui rentrent en Côte d’Ivoire”, a-t-il justifié.

Dans la même catégorie