GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Côte d’Ivoire-AIP/ Avec le prolongement de la crise sanitaire, les prestations sociales de l’Etat vont se poursuivre (Ministre)


  25 Août      6        Economie (9744),

   

ABIDJAN, 25 août 2020 (AIP) – Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly qui était devant les sénateurs le lundi 24 août 2020 à Yamoussoukro, a affirmé qu’en raison du prolongement de la crise sanitaire ,les prestations du fonds de solidarité COVID-19 se poursuivront au bénéfices des entreprises et individus durement frappés par les effets de cette maladie.

Le ministre était venu faire adopter par la commission des affaires économiques et financières du Sénat quatre projets de loi de ratification portant tous sur le soutien de l’Etat ivoirien aux structures et personnes rendues vulnérables à cause de la pandémie du coronavirus.

« Les activités des fonds continuent parce que nous avons noté que la crise perdure parce que l’impact de la COVID continue. La crise sanitaire n’est pas achevée. Les activités des fonds continuent et il y aura même une généralisation du fonds de solidarité très prochainement à l’intérieur du pays », a affirmé Adama Coulibaly.

Selon le ministre, à ce jour ce sont 17 milliards FCFA qui ont été engagés au titre du Fonds de solidarité à savoir quatre milliards pour le Fonds du secteur informel, environ trois milliards pour les PME et 10 milliards FCFA pour les grandes entreprises.

Dans les détails, 29 grandes entreprises ont reçu le soutien étatique contre 68 petites et moyennes entreprises dont un grand nombre peine à postuler au Fonds en raison des critères imposés et 16500 acteurs du secteur informel.

Les sénateurs de la commission ont adopté à l’unanimité l’ensemble des projets de loi notamment la loi portant ratification de l’ordonnance portant création du fonds spécial de solidarité COVID-19 exclusivement destiné à financer les interventions de solidarité du gouvernement à l’égard des personnes vulnérables et celles affectées par le coronavirus.

(AIP)

gso/cmas

Dans la même catégorie