AIP Législatives 2021: Les élections se sont déroulées dans la sérénité à Bocanda AIP Séverin Guibessongui rend hommage à sa défunte suppléante de Niakara-Tortiya-Arikokaha AIP Législatives 2021 : Le dépouillement observé dans les différents bureaux de vote à Man dès 18 h AIP Législatives 2021 : Beugré Mambé félicite la population de Songon pour sa participation au scrutin AIP Législatives 2021 : Au total 94 bureaux de votes sécurisés dans la commune de Songon AMI Colloque de réflexion sur le bilan de la présidence mauritanienne du G5 Sahel AMI CAN U 20 Mauritanie 2021 : le Ghana s’adjuge le trophée MAP Hasna Ammar, une militante infatigable pour l’autonomisation des femmes rurales à Aoufous AIP Législative 2021: Démarrage du dépouillement des votes à San-Pedro AIP Législatives 2021 : Koné Kafana se réjouit du bon déroulement du scrutin à Yopougon

Côte d’Ivoire-AIP/ Bakayoko Ly Ramata échange sur l’état d’avancement de la première unité industrielle de phytomédicaments


  18 Février      13        Economie (11261), Santé (9586),

   

Abidjan, 18 fév 2021 (AIP)- La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Pr Bakayoko-Ly Ramata, a évoqué avec le secrétaire général du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), Pr Bertrand Mbatchi, l’état d’avancement de la création, à l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB), de la première unité industrielle pilote de recherche et de fabrication de phytomédicaments en Côte d’Ivoire (Phytomed-CI).

Pr Bakayoko-Ly Ramata, en sa qualité de chercheur a décidé, avec une équipe de professionnels aguerris, d’installer cette unité pour contribuer à l’avancée de la recherche en Côte d’Ivoire.

Phytomed-CI envisage de mettre à la disposition des populations, des médicaments essentiels à base de plantes médicinales, pour un traitement complémentaire et/ou alternatif de certaines pathologies aiguës ou chroniques.

« Dans l’optique de valoriser nos plantes médicinales, il a été créé une unité pilote de recherche et de fabrication de Phytomédicaments au sein de l’UFHB, dénommée Phytomed-CI. Cette unité pilote permettra de produire des médicaments de catégorie 2, selon la classification de l’OMS », a précisé Pr Bakayoko-Ly à propos de l’organisation et des objectifs de Phytomed-CI, lundi 11 février 2021 à son cabinet.

Au final, la réussite de Phytomed-CI contribuera à l’émergence d’une phyto-industrie locale susceptible d’assurer un approvisionnement en médicaments de qualité et à coût abordable.

Actuellement, l’unité de production est opérationnelle et se trouve en attente d’être inaugurée. Pour la pérennisation de l’approvisionnement en plantes médicinales, un projet de domestication de ces plantes est aussi en cours.

Phytomed-CI est piloté par un comité présidé par le professeur Bakayoko-Ly, accompagné d’équipes de chercheurs des UFR de Santé et de Biosciences. Le Président de l’Université FHB, le Pr Ballo Zié en assure la supervision.

Le but de la création de cette unité pilote suivant les normes de Bonnes pratiques de fabrication (BPF) de l’OMS, est de contribuer à l’atteinte de l’un des objectifs de la loi ivoirienne de 2015 relative à la promotion de la médecine traditionnelle ainsi qu’à l’accompagnement de la couverture maladie universelle (CMU) par son approvisionnement en médicaments essentiels de qualité.

Cette unité est de fait, une concrétisation de la politique de valorisation des plantes médicinales nationales et de la pharmacopée prônée d’une part par l’OOAS et d’autre part, par le CAMES à travers son programme thématique de recherche « Pharmacopée et Médecine Traditionnelles Africaines. »

Dans la même catégorie