AGP Mandiana/Environnement : Des dispositions à prendre pour diminuer toute forme d’exploitation de l’or pour éviter la dégradation. GNA 350,000 existing ECG customers to benefit from Pokuase BSP GNA Partner with religious groups to attain immunization targets – MCE GNA Political violence due to family breakdown, high unemployment-Survey GNA Mineworkers’ Union calls for free and fair elections GNA Intensify voter education to reduce spoiled and rejected ballots-CCOD GNA ISODEC launches election monitoring portal GNA GJA receives support from Coca-Cola and JN Products APS PLUS DE 17 MILLIARDS POUR LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE APS NÉNÉ FATOUMATA TALL ADMET DES LIMITES DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA JEUNESSE

Côte d’Ivoire-AIP/ Budget 2021: Le ministère de l’Agriculture doté de 136 milliards F pour assurer la sécurité alimentaire


  21 Novembre      4        Politique (13251), Société (25567),

   

Abidjan, 21 nov 2020 (AIP) – La dotation budgétaire 2021 du ministère de l’Agriculture et du Développement rural s’élève à 136,102 milliards Fcfa en vue d’assurer la sécurité alimentaire, de renforcer les acquis existants et d’améliorer les conditions de vie des milliers de personnes qui y exercent surtout dans le milieu rural.

Ce budget a été approuvé, vendredi 20 novembre 2020, par les députés membres de la Commission des affaires économiques et financières (CAEF) de l’Assemblée nationale après la présentation et les explications détaillées du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani.

«C’est pour moi une réelle satisfaction de partir d’ici en sachant que le budget a été voté à l’unanimité des députés membres de la CAEF. Il est maintenant de notre devoir d’aller sur le terrain et d’exécuter le budget tel que nous l’avons présenté. Il faut que nous puissions nourrir les ivoiriens et continuer d’améliorer les conditions de vie des populations», a indiqué M. Adjoumani.

Devant les députés, le premier responsable de l’Agriculture a précisé que son budget de 136,102 milliards Fcfa comprend deux grandes parties à savoir le budget destiné au financement des trois programmes comprenant 18 actions dont six par programme à hauteur de 63,847 milliards Fcfa (soit 46,91%) et le budget affecté au compte spéciaux de 72,254 milliards (soit 53,09%).

Les orientations stratégiques du budget, a-t-ajouté, portent sur sept grands axes notamment l’amélioration de la productivité, l’accroissement de la valeur ajoutée et la performance des marchés, la gestion durable des ressources environnementales et de la résilience climatique, l’amélioration des conditions de vie des acteurs, la promotion du secteur agricole, l’accès au financement et des canaux d’investissements privé et le renforcement du cadre institutionnel de la gouvernance du secteur.

Le secteur agricole a accompli des progrès significatifs se traduisant par un taux de croissance annuel moyen de 6% entre 2012 et 2017 et de 7,8% entre 2017 et 2019. Par ailleurs, le secteur a contribué à la croissance du Produit intérieur brut (PIB) à hauteur de 1,7% sur la même période contre 0,9% en 2010.

Le projet de budget général de l’Etat pour l’année 2021 qui s’équilibre en ressources et en charges à 8621,1 milliards de francs CFA, en hausse de 6,9% par rapport à 2020 a été élaboré dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19 et par la préparation et la tenue de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Dans la même catégorie