AIP Le maire d’Aboisso pour l’implication des populations dans la gestion de la commune AIP Des équipements et des vivres à une pouponnière de Soubré AIP Série d’incendies « mystérieux » de domiciles à Latokaha MAP Mali : Le SG de l’ONU condamne une attaque contre les Casques bleus MAP Des plasticiens marocains et africains participent à une exposition d’art collective APS L’EXPOSITION DES ŒUVRES DE LÉONARD DE VINCI S’INSCRIT DANS ‘’LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ’’ (PR HAMADY BOCOUM) APS UGB : LES ÉTUDIANTS ENTAMENT UNE OPÉRATION D’EMBELLISSEMENT DU CAMPUS DE SANAR GNA Reopening of schools: Booksellers bemoan low patronage of products APS LIGUE 1 : LES ‘’AFRICAINS’’ TEUNGUETH FC ET JARAAF CONFIRMENT GNA GLOWA schools twenty adolescent girls, five patrons in leadership roles.

Côte d’Ivoire-AIP/ Campagne de promotion du civisme fiscal à Niablé


  14 Janvier      9        Société (27340),

   

Abengourou, 14 jan 2021 (AIP) – Le service des assiettes des impôts de Niablé, se fondant sur le « très faible taux » de fiscalisation dans cette localité, a entrepris, mercredi 13 janvier 2021, une campagne de sensibilisation, en vue de promouvoir le civisme fiscal auprès des populations.

« Nous faisons le constat que le taux de fiscalisation est moins de 20 % surtout en matière d’impôt foncier qui est la matière qui existe à Niablé », a précisé le chef de service des assiettes des impôts de Niablé, Allou Kakou Innocent, lors d’une rencontre avec les commerçants, les transporteurs et les propriétaires immobiliers à la mairie de Niablé en présence du directeur régional des impôts d’Abengourou, Méva Gougou Joachim.

M. Allou a demandé aux populations de comprendre que l’impôt est une loi et un instrument très important pour le développement économique et social. Il permet, dit-il, de donner les moyens aux collectivités locales et à l’État de fonctionner et de développer leur localité.

« Dès lors que tu fais une activité qui rapporte de l’argent, il faut se déclarer et payer l’impôt » a-t-il conseillé, expliquant que tous les commerçants, transporteurs, entreprises, coopératives et tous ceux qui font des affaires payent l’impôt divers à côté duquel il y a l’impôt foncier qui est lié à la possession d’un bien immeuble, un terrain ou une maison.

Le chef de service des assiettes des impôts de Niablé évoque une « innovation cette année, c’est l’introduction d’une patente pour les motos et tricycles qui devront payer respectivement 20 000 F CFA et 25 000 F CFA par an ».

La campagne de sensibilisation initiée en collaboration de la direction régionale des impôts d’Abengourou est doublée d’une opération de recensement fiscal pour répertorier tous les imposables de la ville de Niablé.

En Côte d’Ivoire, les opérateurs ayant un chiffre d’affaires en dessous de cinq millions F CFA payent la taxe forfaitaire ou la taxe communale au niveau de la mairie. Au-dessus de cinq millions F CFA, les patentes sont versées au service des impôts.

Dans la même catégorie