GNA Do not overlook concerns of police officers – Dery GNA GACL commences vaccination of frontline staff GNA Kumasi embraces COVID-19 vaccination programme AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Dr. Fatoumata Traoré (RHDP) veut porter les espoirs de développement de Brobo AIP Législatives 2021: Désistement d’un indépendant au profit du RHDP dans la circonscription Niakara-Tortiya-Arikokaha GNA Community Management committees key in health service delivery INFORPRESS Brava: Moradores de Nossa Senhora do Monte pedem fiscalização contra descarte do lixo nas ruas INFORPRESS Aníbal Fonseca eleito presidente da Associação dos Municípios de Santo Antão AIP AIP/ Législatives 2021 : Les indépendants Bitty Jean et Diagou Stanislas pour « une société inclusive » en Côte d’Ivoire AIP Législatives 2021 : Le mode opératoire du scrutin expliqué à la population de Bondoukou

Côte d’Ivoire-AIP/ Comité de normalisation Fif : Le quatrième membre connu ce mercredi


  27 Janvier      20        Sport (5355),

   

Abidjan, 27 jan 2021 (AIP)-Le quatrième membre, qui a rejoint le comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (FIF), est connu depuis ce mercredi 27 janvier 2021, en la personne du juriste, Marie Lydie Aka.

Cette juriste de métier a rejoint officiellement les trois premiers, notamment Dao Gabala Mariam (Présidente), Professeur Martin Bléou (Membre) et Me Adou Abé Simon (Membre).

Elle comptabilise 25 ans d’expérience. Son domaine de compétence est la lutte contre la fraude et la corruption. Actuellement, elle est secrétaire du Bureau des sanctions de la Banque africaine de développement (BAD).

Avec cette dernière entrée, le comité de normalisation affiche désormais au grand complet pour entamer sa mission.

Le comité de normalisation a été officiellement installé, jeudi 21 janvier 2021, par le directeur de cabinet du ministère des Sports, Alla Yao François.

Il aura à veiller à la relance du championnat national de football, à gérer les affaires courantes de la Fédération ivoirienne de football, mais également à réviser partiellement les textes de la faîtière, notamment les statuts et le code électoral qui devront être adoptés par l’Assemblée générale de la FIF.

De même, le comité devra réviser les statuts de certains membres de la fédération et les textes qui amèneront le comité à acter, en tant qu’organe électoral, pour organiser et superviser les élections d’un nouveau comité exécutif de la FIF.

Dans la même catégorie