AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 44 nouveaux cas de COVID-19 et 57 guéris le 26 septembre 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme est nul et de nul effet (Ouattara) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Le quartier Marahoué de Bouaflé accède à l’électricité ANP Niger : Le Japon fait don de matériels de secours d’urgence aux victimes d’inondations MAP Six « volontaires » antijihadistes tués au Burkina MAP Côte d’Ivoire: les appels de l’opposition à la « désobéissance civile » n’iront nulle part (Ouattara) MAP Le Président kényan ordonne au gouvernement de moderniser et de rénover neuf stades d’ici fin décembre

Côte d’Ivoire-AIP/ Communautés religieuses et partis politiques prient pour la paix et la cohésion sociale à Béoumi


  24 Août      5        Religion (627), Société (23118),

   

Béoumi, 24 août 2020 (AIP)- Le comité départemental de suivi des plans de solidarité communautaire de Béoumi a initié, dimanche 23 août 2020, une séance de prières pour la paix et la cohésion sociale, suivie du balayage des artères principales du marché de la ville.

Cette activité qui a eu pour cadre l’espace BT sis au marché de Béoumi, a vu la participation des guides religieux, des responsables des différentes communautés, des associations féminines et du corps préfectoral représenté par le secrétaire général de la préfecture, Théophile Djédjé Gogoua.

Pour le président de ce comité départemental, Kouamé Hubert, « cette séance de prières suivie du balayage du marché par les acteurs socio-politiques du département vise à raffermir les liens entre communautés qui se sont affrontées, il y a juste un an ».

C’est pourquoi, a-t-il relevé, à l’approche des élections présidentielles qui suscitent tant d’engagement et d’engouement, le comité dont il est le président a jugé opportun de rassembler tous les principaux acteurs autour des prières afin de préserver la cohésion sociale actuelle.

Selon le superviseur de la section Béoumi de la Plate-forme de la société civile pour la paix et la démocratie (PSCPD), cette structure installée en 2019 après la crise inter-communautaire pour « entretenir » et « encadrer » le climat social, a déjà posé plusieurs autres actions dont la pose de la première pierre de la gare de taxis motos en juillet 2020.

Le secrétaire général de la préfecture, Théophile Djédjé Gogoua, représentant le préfet du département, a exprimé le soutien du corps préfectoral pour ces activités visant à la cohésion sociale et au maintien de l’entente entre les communautés religieuses et partis politiques.

Quant aux guides religieux, en l’occurrence le pasteur Blédé Luc et l’iman adjoint Bamba Djibril, ils ont fait des prières et bénédictions pour guider les dirigeants du pays à faire des choix judicieux pour éviter les troubles avant, pendant et après les élections. Ils ont demandé aux responsables des partis politiques de donner des informations tendant à unir et non à désunir les populations. Enfin, le pasteur Blédé Luc et l’iman adjoint Bamba Djibril ont appelé toutes les populations à l’amour du prochain.

À la fin de ces prières, tous les participants ont procédé au balayage des artères principales du marché. Pour le président du comité départemental de suivi des plans de solidarité communautaire, les activités de cette envergure vont s’accentuer les semaines à venir pour permettre aux populations de communier pour éviter tous heurts.

Dans la même catégorie