AIP Sortie officielle du mouvement « les jeunes motivés de Zozoribougou » à Korhogo AIP Des OSC du Bounkani renforcent leurs capacités sur le concept et les outils de la redevabilité sociale AIP COVID-19: 16 nouveaux cas et 52 guéris le 22 septembre 2020 AIP La région de la Marahoué, capitale de la Côte d’Ivoire le temps d’une visite d’État APS COVID-19 : LA QUASI-TOTALITÉ DES CHEFS DE MÉNAGES APPLIQUENT AU MOINS UN GESTE BARRIÈRE (ÉTUDE) APS UN PROTOCOLE SANITAIRE ÉLEVÉ SUR LA LIGNE MARITIME ZIGUINCHOR-DAKAR (COMMANDANT) APS CASAMANCE : UN PROJET D’ÉNERGIE SOLAIRE CIBLE 21.000 FEMMES RURALES (PROMOTEURS) APS RÉMUNÉRATION SUR COPIE PRIVÉE : LA COMMISSION REMET SA DÉCISION À LA TUTELLE APS PLAIDOYER POUR ’’UN RÔLE ACTIF’’ DES FILLES ET DES FEMMES DANS LA GESTION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES APS PERTES D’EMPLOIS, DIMINUTION DE REVENUS : LA MAJORITÉ DES MÉNAGES IMPACTÉE PAR LA CRISE SANITAIRE (ANSD)

Côte d’Ivoire-AIP/ COVID 19 : la sensibilisation au port du cache nez, une priorité à Grand-Lahou


  15 Août      12        Société (22942),

   

Grand Lahou, 15 août (AIP) – Le responsable du service de santé scolaire de Grand Lahou, Dr Guey Fulbert, a promis veiller sur la sensibilisation du port du cache nez dans le département.

Lors du séminaire organisé par l’Agence Ivoirienne de Marketing Sociale (AIMS), jeudi,13 août 2020 dans les locaux du district sanitaire, le responsable du service de santé scolaire de Grand Lahou a souligné l’importance de reprendre la sensibilisation sur le port du cache nez.

« La maladie est réelle et nous devons continuer à respecter les mesures barrières et le port du cache nez afin d’éviter que la maladie ne rentre ici », a relevé Dr Guey.

Le chef de service de santé scolaire du département a exhorté les participants à sensibiliser les populations à prendre leurs précautions car le respect des mesures d’hygiènes et le port du cache nez sont obligatoires pour nous et pour les autres. « Lorsque vous vous protégez vous protégez aussi les autres », a exhorté Guey Fulbert.

De son côté, le chef de la gare routière Fofana Lacina a précisé que depuis la réouverture des voies, les populations pensent que la maladie a disparu.

« C’est maintenant que nous devons redoubler de vigilance en continuant de respecter les mesures édictées pour éloigner la pandémie à coronavirus. Nous continuons de mettre en pratique dans notre gare, les mesures afin d’éviter l’introduction de la maladie ici », a intervenu le chef de gare.

La chef de délégation de l’ONG, Eké Julienne a promis sa structure apportera son soutien aux populations de Grand Lahou dans la sensibilisation dans les marchés publiques, les églises, les gares routières,les mosquées et autres lieux puniques.

Dans la même catégorie