AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet de région appelle à des élections apaisées à Ayamé APS CAN U20 : LE GHANA ÉLIMINE LE CAMEROUN AUX TIRS AU BUT APS KAFFRINE : LE GOUVERNEUR SE FAIT VACCINER ET ÉCARTE TOUT RISQUE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Renforcement des capacités de médiation pour des législatives sans incidents dans le Dengulélé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH sensibilise les populations de Man, Logoualé et Zouan-Hounien pour des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement à Bondoukou des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry

Côte d’Ivoire-AIP/ Création d’un marché des capitaux islamiques de l’UMOA (communiqué)


  26 Janvier      16        Société (29215),

   

Abidjan, 26 jan 2021 (AIP) – L’agence FDS Africa en collaboration avec le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF), annonce la création d’un cadre réglementaire dédié au marché des capitaux islamiques des pays de l’Union monétaire ouest africain (UMOA), rapporte un communiqué transmis à l’AIP lundi 25 janvier 2021.

Le projet du marché des capitaux intervient dans le cadre d’un programme d’aide de l’agence FDS Africa visant à fortifier les marchés financiers africains. Il a pour objectif la croissance et l’augmentation du financement des économies des pays membres de l’UMOA qui sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Il se déroulera en trois phases. La première phase consistera à réaliser une évaluation dont le bilan permettra de faire des propositions en vue de la mise en œuvre d’un cadre juridique et réglementaire adapté au marché des capitaux islamique de l’Union. Cette évaluation donnera lieu à un rapport proposant un dispositif conforme aux normes de la Charia et des principes de l’Islamic Financial Services Board (IFSB).

Dans la seconde phase, la FDS Africa apportera son assistance technique pour l’élaboration d’une feuille de route afin de promouvoir le cadre réglementaire et organiser des ateliers de formations en vue de développer et consolider les capacités des acteurs du milieu.

L’organisation financée par le Royaume-Uni aidera ensuite le CREPMF à identifier les lois pertinentes à adopter pour mettre en œuvre un marché des capitaux islamique, notamment les éventuels ajustements à opérer.

Pour la troisième phase, un plan d’action ainsi qu’un guide pédagogique et un programme seront mis en place afin de renforcer les capacités des parties prenantes.

La FSD Africa est une agence de développement spécialisée, dont la mission est de réduire la pauvreté en renforçant les marchés financiers dans toute l’Afrique subsaharienne. Créée en 2012, la FSD Africa est une société à but non lucratif basée au Kenya. Elle est financée grâce aux subventions du UK aid du gouvernement britannique.

Dans la même catégorie