AGP Gabon/Journée de la paix: Le PAYNcop annonce un projet de lutte contre la Covid-19 en milieu carcéral AGP Gabon/Immigration clandestine:118 migrants interpellés au nord de Libreville APS UN CONSEIL PRÉSIDENTIEL SUR LA RELANCE DE L’ÉCONOMIE ANNONCÉ APS PLAN ORSEC : UN LOT D’ÉQUIPEMENTS D’UNE VALEUR DE 347 MILLIONS FRANCS RÉCEPTIONNÉ À ZIGUINCHOR APS MACKY SALL INSISTE SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AGRICULTURE ET DE L’ÉLEVAGE GNA Anyaa-Sowutuom constituents give First Lady rousing welcome GNA Let’s restructure global financial architecture for easy access to capital – President GNA Innohub launches Women-In-Climate Accelerator programme AGP Société : le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique en visite de travail à l’université de Kindia AGP Yomou/Administration: Le nouveau directeur préfectoral de la jeunesse installé dans ses fonctions.

Côte d’Ivoire-AIP/ De nombreux dégâts matériels et des blessés enregistrés à Divo


  22 Août      29        Société (22982),

   

Divo, 22 août 2020 (AIP) – La marche des femmes de l’opposition, vendredi 21 août 2020 à Divo, a fini par des affrontements entre jeunes qui ont occasionné de nombreux dégâts matériels et de nombreux blessés évacués au centre hospitalier régional (CHR).

La ville de Divo présentait ce samedi un véritable champ de ruine, avec de la fumée encore visible dans le ciel au niveau des quartiers Konankro, Boudoukou, Bada et Libreville.

De nombreux maquis, bars, restaurants, magasins et des véhicules ont été incendiés dans la nuit de vendredi à samedi par des jeunes surexcités, gourdins et armes blanches qui se sont rassemblés au quartier Commerce afin, selon eux, de sécuriser le marché.

Mais, par la suite, ils ont fait mouvement dans les quartiers Konankro et Bada où se sont produits des affrontements avec des jeunes résidents de ces quartiers.

La police et la gendarmerie ont pu ramener le calme à coups de gaz lacrymogène et grâce à des renforts arrivés d’Abidjan et de Dimbokro pour stabiliser la situation.

Toute la journée de vendredi, la tension est restée vive lorsque la marche des femmes de l’opposition a été interrompue brutalement par des jeunes gens venus de la gare routière de Hiré qui ont empêché que les femmes poursuivent leur marche.

Il s’en est suivi une bagarre qui a occasionné deux blessés du camp de l’opposition, évacués au CHR.

Le préfet de région a pris vendredi un arrêté instaurant un couvre-feu qui court de 19H00 à 06H00, pour ramener la quiétude dans la ville de Divo.

Dans la même catégorie