GNA Rename UHAS the “John Atta Mills University of Health and Allied Sciences” GNA Africa needs to develop Mango, Cassava ICT sectors- ITC MAP M. Motsepe annonce le retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée MAP Burkina: des militaires annoncent à la télévision le limogeage du président Damiba ACP Un avant-projet de loi sur la réparation des victimes des crimes graves déposé au Parlement ACP APK : Coup d’envoi de la session budgétaire de septembre 2022 ACP Les PME congolaises au centre d’une 1ère table ronde entre la FEC et les acteurs publics –privé à Kinshasa ACP Près de 300.000 Euros de l’Union européenne à la lutte contre l’épidémie de choléra en RDC ACP Lancement de la campagne agricole du projet PASA-NK pour la production du riz et du café dans le Nord-Kivu ACP Soirée de réseautage sur l’éco-tourisme dans les zones protégées en marge de la JMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des agents de santé en grève pour réclamer leur prime COVID-19


  10 Novembre      74        Santé (13653),

   

Songon, 10 nov 2021 (AIP)- Les agents de santé en service dans les autres ministères ont entamé, lundi 8 novembre 2021, un arrêt de travail de 72 heures pour revendiquer le paiement de leur prime COVID-19 impayées depuis plus d’un an.

Selon le secrétaire général national du Mouvement des agents pour un système de santé ivoirien performant (MASSIP), Valentin Mangni Koulai, la grève est bel et bien suivie sur toute l’étendue du territoire national. Les services infirmerie du Lycée Pierre Gadié de Yopougon, du Lycée des jeunes filles de Yopougon et le Centre régional de la mutualité et des œuvres sociales en milieu scolaire de la Direction régionale de l’Education nationale d’Abidjan 3 sont fermés, a constaté l’AIP.

Les agents de santé en service dans les autres ministères sont environ 1000. Et pourtant, ils figurent sur la liste des 4166 fonctionnaires du ministère de la Santé et des autres ministres omis dans le cadre du paiement des primes COVID-19 pour lesquelles le président de la République a consenti un effort en dégageant une enveloppe supplémentaire de plus de trois milliards FCFA, indique M. Koulai.

Cet arrêt de travail des agents de santé en service dans les autres ministères a été décrété par l’assemblée générale de l’Association des agents de santé interministérielle, qui s’est déroulée le 23 octobre. Ce mot d’ordre est soutenu par le Mouvement des agents pour un système de santé ivoirien performant. Cette grève sera renouvelée en cas de non satisfaction de sa revendications avec l’ensemble des agents de santé.

Dans la même catégorie