APS LES COURS EN PRÉSENTIEL SUSPENDUS DANS LES UNIVERSITÉS POUR UNE SEMAINE AIP Législatives 2021: Le candidat RHDP félicite celui du PDCI-RDA à Daoukro AIP Législatives 2021: Le RHDP gagne trois sièges sur quatre à Aboisso et à Tiapoum ANP L’édition 2021 de la Journée Internationale de la Femme célébrée autour du « Leadership féminin dans un contexte de COVID-19 ANP Situation sociopolitique au Sénégal : La Commission de la CEDEAO appelle toutes les parties prenantes au calme et à la retenue ANP Violences post-électorales au Niger : La coalition « Bazoum 2021 » appelle à la préservation de la quiétude sociale APS LE COVID-19 DOIT AMENER A REPENSER LA PLACE DE LA FEMME, SELON UNE SPÉCIALISTE DU GENRE APS LA GENDARMERIE MET EN GARDE CONTRE LE PILLAGE DE SES CASERNES APS LES IBADOU RAHMANE LANCENT UN APPEL À LA RETENUE APS ALIOUNE BADARA CISSÉ À MACKY SALL : ‘’C’EST VOTRE VOIX QUE LE PEUPLE VEUT ENTENDRE’’

Côte d’Ivoire-AIP/ Des classes pré primaires en lieu et place de préscolaires pour le volet 2 du PAPSE


  14 Janvier      17        Education (4458), Société (29542),

   

Odienné, 14 janv 2021 (AIP)- Le Projet d’amélioration de la prestation des services dans l’éducation (PAPSE), pour la phase additionnelle, aura pour particularité la construction, dans les villages bénéficiaires, de classes pré primaires en lieu et place des préscolaires de la phase 1.

La classe pré primaire, clôturée avec latrines, constituant la grande section qui va préparer les jeunes enfants à intégrer le cycle primaire dès l’année suivante, là où les centres préscolaires comportaient deux classes, la moyenne et la grande section.

Selon le spécialiste en suivi évaluation du PAPSE, Seydou Maïga, la recherche de la formule efficace, en fonction des réalités des communautés villageoises qui expérimentent l’école maternelle au titre du PAPSE, encore à l’étape d’initiative pilote, motive la nouvelle approche.

Avec pour leviers notamment un renforcement de l’accès au préscolaire (en milieu rural), une amélioration de l’environnement d’apprentissage, le tout reposant sur une appropriation communautaire, le PAPSE est une initiative gouvernementale visant l’amélioration du niveau des écoliers ivoiriens, reconnu des plus bas du continent, en français (lecture-écriture) et en mathématiques, en l’occurrence.

Une évaluation du niveau CE1faite par la direction de la veille et du suivi du programme (DVSP) du ministère de l’Education nationale, datant de 2016, révèle une proportion élevée d’élèves en difficulté d’apprentissage, 77% en français et 81% en mathématiques. Aussi, selon l’institut statistique UNESCO 2015, 63,1% des élèves en Côte d’Ivoire achèvent le cycle primaire et 35% le premier cycle du secondaire contre 72,6% et 48,6 en moyenne en Afrique.

Encore appelé « mon enfant apprend mieux à l’école », le PAPSE est en déploiement dans six régions du grand Nord (la Bagoué, le Béré, le Bounkani, le Kabadougou, le Poro et le Tchologo) qui affichent les plus forts taux de contreperformances scolaires.

Pour l’ensemble des régions concernées, la phase 1 a permis la construction de 117 centres préscolaires communautaires (CPC), 135 salles de classes, 70 blocs de latrines et 12 pompes hydrauliques villageoises dans 184 communautés. Au total, 448 jeunes diplômés ont été recrutés en tant qu’enseignants, rémunérés par le projet sur une certaine période. Le PAPSE 1 a favorisé dans le Kabadougou la construction de 11 écoles maternelles en milieu rural, pour 21 villages touchées, au total.

269 communautés villageoises en tout sont concernées par la phase additionnelle dont 25 à odienné contre 21 pour la phase 1. Cette phase additionnelle ne prévoit pas non plus le recrutement et la prise en charge de bénévoles enseignants. Les villages qui en sentiront le besoin pourront recruter un enseignant dont ils auront à charge l’intéressement quoique celui-ci pourra bénéficier d’une formation au titre du projet.

Une équipe de l’unité de gestion du Projet d’amélioration de la prestation des services dans l’éducation (PAPSE) était, jeudi 14 janvier 2021, à Odienné pour informer et sensibiliser les parties engagées dans la mise en œuvre sur la phase additionnelle.

Dans la même catégorie