MAP Mali: un soldat tué et huit assaillants abattus dans une attaque ACP Haut-Katanga : 6 morts et 30 blessés dans un accident de circulation sur la routeLubumbashi-Likasi ACP Kasaï : remise des engins motorisés au comité provincial de riposte contre la COVID-19 ACP l’ONU appelle le monde à protéger les forêts et à soutenir les communautés forestières ACP Covid-19 : la province du  Nord-Kivu dépasse la barre de 1600 cas confirmés ACP Examen des voies et moyen de la relance du petit commerce frontalier entre le Kasaï et Lunda Norte en Angola ACP Haut Katanga : le coût de production d’un hectare de maïs évalué à 350 dollars à Lubumbashi ACP Budget 2021 : 172 milliards de FC alloués pour les charges communes de l’État ACP Mise en place un comité de pilotage pour l’appropriation de PTBA 2021 au Ministère de l’Environnement  ACP Les Bons du Trésor adjugés mardi rapportent à l’État 14,5 milliards FC

Côte d’Ivoire-AIP/ Des délégués des OPA de la filière coton instruits sur le mécanisme de paiement des cotisations CMU dans le secteur agricole


  2 Février      10        Agriculture (1963),

   

Bouaké, 02 fév 2020 (AIP)- Une vingtaine de délégués des organisations professionnelles agricoles (OPA) de la filière coton ont été instruits lundi 1er février 2020 à Bouaké sur le mécanisme de paiement des cotisations CMU dans le secteur agricole.

« Avant l’enrôlement très prochain des producteurs de coton à la couverture maladie universelle (CMU), nous sommes venus les sensibiliser sur le mécanisme approprié aux acteurs du secteur agricole », a indiqué le responsable de l’identification à la caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), Maurice Aka.

Selon lui, un atelier avait été organisé en 2019 à Bassam pour adopter ce mécanisme pour le recouvrement des cotisations CMU. « Pour la filière coton, se sera les sociétés cotonnières qui vont s’occuper de faire les recouvrements. C’est à partir des ventes réalisées par les cotonculteurs que les prélèvements vont s’opérer sur la base des noms des membres de leurs familles qu’eux-mêmes auront communiqués. Ces prélèvements seront annuels étant donné que les productions sont annuelles », a précisé M. Aka.

Le responsable en charge de l’identification à la CNAM a poursuivi ses explications pour dire que si les producteurs de coton ont des enfants de plus de 21 ans, qui ne sont pas pris en compte par ce mécanisme de paiement, ils pourront s’acquitter de leurs cotisations annuelles par le moyen des mobiles monnaies ou des banques populaires.

« L’intérêt pour le gouvernement, c’est de s’assurer qu’à tout moment, lorsqu’un agriculteur ou un membre de sa famille sera malade, il y a un mécanisme pour le soigner de sorte que la maladie ne soit pas un souci pour les agriculteurs », a-t-il fait savoir.

La CMU est un système national obligatoire de couverture contre le risque maladie au profit des populations résidant en Côte d’Ivoire. Elle a pour objectif de garantir à l’ensemble des populations résidant en Côte d’Ivoire, l’accès à des soins de santé de qualité à moindre coût.

Le contenu du panier de soins de la CMU est calibré autour de 170 pathologies et comprend près de 300 prestations. Notamment, les consultations, les examens paracliniques (examens de laboratoire et d’imagerie), les interventions chirurgicales, les urgences médicales, les hospitalisations en cas d’urgence et les médicaments.

Dans la même catégorie