GNA Your records indicate you retired last June – President to Domelovo APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À « VEILLER À LA PROTECTION SOUTENUE DES DROITS DES FEMMES’’ MAP Le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre la Covid-19 (OMS) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Des affiches des candidats déchirées à Bocanda AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Adama Bictogo appelle à voter pour le candidat désigné par le RHDP à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 356 nouveaux cas de COVID-19 notifiés le 3 mars 2021 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet de Bocanda invite les candidats à œuvrer pour la paix pendant la campagne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Au total 2 000 ménages vulnérables bénéficient de kits alimentaires et sanitaires à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat RHDP de Tagadi et Sorobango veut continuer de soutenir les actions de développement du Gouvernement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat du PDCI compte défendre les intérêts de la population de Bonon

Côte d’Ivoire-AIP/ Des dispositions prises par le CNDH pour des législatives apaisées à Ferkessédougou


  21 Février      6        Politique (15548), Société (29424),

   

Ferkessédougou, 21 fév 2021 (AIP) – Le commissaire régional des droits de l’Homme de Ferkessédougou, Topka Emmanuel, assure que toutes les dispositions sont prises pour le déroulement des élections législatives, dans le strict respect des droits des électeurs et des populations.

« Toutes les potentielles violations des droits des électeurs seront scrutées par nos services et nous en ferons un rapport détaillé à notre centrale à Abidjan. Nous serons présents tout le long du processus électoral afin que personne ne soit lésée dans son droit d’être à ces élections », a déclaré M. Tokpa, dans un entretien accordé à l’AIP, jeudi 19 février 2021.

Topka Emmanuel a salué le fait que la région du Tchologo n’ait pas été touchée par la vague de violences lors de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. « Jusqu’à ce jour, ce climat apaisé demeure », a-t-il approuvé.

« Nous en appelons donc tous à la nécessité de préserver ce climat de tranquillité pendant les prochaines élections et demandons à tous de nous saisir pour toutes les violations des droits humains constatés », a signifié le commissaire régional des droits de l’Homme de Ferkessédougou.

Dans la même catégorie