AIP Les bases et sections du RHDP du Bounkani dotés de matériel roulant AIP Des présidents d’associations de jeune et de femme investis à Adiaké AIP Les bases et sections du RHDP du Bounkani dotés de matériel roulant AIP Inter/ Le président centrafricain Faustin archange Touadera annonce sa candidature a l’élection présidentielle AIP La communauté musulmane prie pour la paix à Adzopé AIP Présidentielle 2020: la confrérie Dozo de Dimbokro s’engage à œuvrer au renforcement de la cohésion sociale AIP Des présidents d’associations de jeune et de femme investis à Adiaké AIP Inter/ Un diplomate de carrière nommé a la tête du gouvernement de transition au Mali APS LES TECHNICIENS DE SURFACE VEULENT UNE REVALORISATION DE LEUR POUVOIR D’ACHAT APS COVID-19 : LA TENDANCE BAISSIÈRE SE CONFIRME

Côte d’Ivoire-AIP/ Des experts à l’oeuvre pour la formalisation du marché domestique du bois


  27 Août      13        Environnement/Eaux/Forêts (2102),

   

Abidjan, 27 août 2020 (AIP)- Des experts en Côte d’Ivoire, issus du Syndicat des producteurs industriels du bois (SPIB), du Ministère des eaux et forêts, de la FAO, et différents acteurs du secteur du bois, se sont réunis le mercredi 26 août 2020 à Abidjan, en « atelier de lancement du projet FAO PO 344 351 », en vue de faire le point des actions menées et recueillir des propositions pour la formalisation du marché domestique du bois, surtout au-dessus du 8ème parallèle (zone Nord du pays).

Le projet FAO PO 344 351 est intitulé « Appui à la formalisation et à la structuration des Associations professionnelles (AP) du marché domestique du bois au-dessus du 8ème parallèle, en vue de leur réseautage et de leur mise en relation avec les industriels du bois pour leur approvisionnement en bois d’origine légale ».

Il est une initiative du SPIB, financée à plus de 48 millions de francs CFA, par le programme FAO-UE FLEGT, pour une durée de 12 mois. Ce projet s’inscrit dans le Processus d’accord de partenariat volontaire (APV) du plan d’action « Forest law enforcement gouvernance and trade » (FLEGT), matérialisé le 13 juin 2013, par la signature d’une déclaration commune entre l’État ivoirien et l’Union Européenne.

La Côte d’Ivoire s’est engagée dans le processus APV/FLEGT, pour accentuer sa lutte contre la déforestation progressive et constante qu’elle connaît. En effet, sa couverture forestière qui était de 16 millions d’hectares en 1900, est passée à moins de 3 millions d’hectares en 2005 (FAO).

Pour la préservation à long terme de l’écosystème forestier fragile de la zone Nord du pays, l’État a interdit depuis des années, l’exploitation forestière au dessus du 8ème parallèle (à partir de Korhogo). Cependant, selon le directeur de Cabinet adjoint du ministère des Eaux et Forêts, le colonel major Mé Kouamé Martial, le gouvernement n’a pas mis « en place de réelles mesures d’accompagnement à même de faciliter l’approvisionnement en produits ligneux des populations qui y résident ».

Aussi, a-t-il soutenu, cette situation pose avec plus d’acuité le problème d’organisation du marché domestique du bois dans cette zone, appelé à se développer par l’approvisionnement en bois d’origine légale.

Cet atelier de lancement du projet FAO PO 344 351, qui est à sa phase 2, aura permis aux différents acteurs du secteur du bois à savoir l’administration ivoirienne, la chefferie traditionnelle, la société civile et le secteur privé dont le SPIB et des organisations professionnelles des opérateurs du marché domestique du secteur du bois au-dessus du 8ème parallèle de s’informer sur les différentes articulations du projet et de faire l’état d’avancement de l’APV ivoirien.

La première phase du projet a permis à la SPIB d’avoir essentiellement l’accord de 10 producteurs industriels basés pour la plupart au Sud, pour l’approvisionnement en bois d’origine légale de ces coopératives. Le financement de la deuxième phase permettra donc de rendre effective cette relation commerciale entre ces coopératives et les producteurs industriels du bois dans la zone Sud, a indiqué le coordinateur du projet, Boubacar Ben Salah, président du SPIB.

Dans la même catégorie