GNA MP drills boreholes for communities in Sissala East AGP Kissidougou/Administration : Tenue du premier CAP de l’année 2021. GNA TVET Education: AAM-USTED positions itself to take the mantle GNA Oil is still crucial to global economy —Prof Alhaji GNA Nomads-farmers’ conflict: Security Analyst urges Ghana to enact Ranching Law GNA Government presents health logistics to Tema hospitals GNA GILLBT launches ‘Tegbo’ New Testament Bible APS WASIS DIOP RÉAFFIRME LA VISION HUMANISANTE DE SON ART APS NDIASSANE : LE KHALIFE S’EST FAIT VACCINER CONTRE LE COVID-19 (ENTOURAGE) APS LA SONATEL DIT AVOIR DÉPASSÉ LA BARRE SYMBOLIQUE DES 10 MILLIONS D’ABONNÉS SUR LE MOBILE

Côte d’Ivoire-AIP/ Des incompréhensions autour du choix du site mettent en péril un projet de construction d’un collège public à Kaniasso


  28 Janvier      19        Education (4426), Société (29255),

   

Odienné, 28 jan 2021 (AIP)- Des incompréhensions au sein des populations autour du site devant accueillir l’infrastructure éducative mettent en péril un projet de construction d’un collège moderne à Kaniasso, le seul établissement secondaire public dont disposera alors la localité.

La chefferie traditionnelle d’une part et le conseil municipal de l’autre sont au cœur de ces incompréhensions, avec à leur suite, chacun, son lot de convertis.  Les locaux de la préfecture étant devenu le théâtre d’expression des différents points de vue.

La situation a même perturbé le fonctionnement normal de l’école dans la cité, mardi 26 janvier 2020, avec une marche de contestation sur la préfecture pour laquelle les secondaires ont été délogés des salles de classes. Une marche ponctuée par la lecture et la remise d’une motion aux autorités préfectorales.

Ce jour, une foule, constituée de jeunes et de femmes, en faveur de l’équipe municipale, protestait contre la non approbation par les autorités coutumières du site proposé par la mairie et, selon les manifestants, validé par l’administration en charge du projet de construction du collège public.

Ce mouvement d’humeur intervenait au lendemain d’une visite d’une délégation des autorités traditionnelles, conduite par le chef de village, aux autorités préfectorales pour dénoncer une démarche unilatérale, tout en s’opposant à ce que l’école soit réalisée sur le site indiqué par la mairie.

Alors les autorités coutumières, souhaite, par souci d’extension de la ville, la construction du collège à une autre entrée (Sud -route d’Odienné ou Nord-route de Samatiguila) de la ville,  la mairie a fait part aux équipes en charge de l’exécution du projet du choix d’un terrain jouxtant l’actuel collège privé, le seul existant dans la localité, à la sortie Est de Kaniasso (route de Goulia).

Un scénario qui ferait du collège public, quasiment une extension de celui privé, présumé être la propriété du premier magistrat de la ville.

Relativement aux conséquences de ces querelles, le secrétaire général de la préfecture de Kaniasso, Daniel Gnalla s’est inquiété du risque pour la commune de perdre le projet dont la réalisation marquerait pourtant la réalisation d’un rêve commun, longtemps caressé. Il a appelé à l’apaisement et à l’union des cœurs au nom de l’intérêt commun du développement de Kaniasso et surtout de celui de l’école.

Le seul collège privé de Kaniasso absorbe, à ce jour, au niveau local, les enfants admis à l’entrée en sixième, affectés par l’Etat. Avec ce que cela engendre comme coûts supplémentaires pour les ménages, dans cette zone plus rurale qu’urbaine où la majorité des populations est confrontée à la pauvreté.

Dans la même catégorie