APS MOUSSA BALDÉ : ’’LE MAER TABLE SUR 4 MILLIONS DE TONNES DE CÉRÉALES L’ANNÉE PROCHAINE’’ APS SIGNATURE DE PROTOCOLES D’ACCORD POUR RENFORCER LA COOPÉRATION GNA Christians advised not to be complacent about Covid-19 MAP Egypte: des nouveaux « trésors » archéologiques dévoilés au public GNA GES Director assure parents of children safety in school GNA La Pleasure Beach priorities safety protocols as revelers visit GNA FDA destroys unwholesome goods in Cape Coast GNA Total disregard for Covid-19 Safety Protocols at various Markets GNA Ghanaian Ahmadis to benefit from new terrestrial TV Channel GNA Noguchi Memorial Institute investigates alleged falsification of COVID-19 test results

Côte d’Ivoire-AIP/ Des jeunes d’Alépé formés à l’élevage de lapins


  2 Janvier      12        Société (27366),

   

Alépé, 2 jan 2021 (AIP)- La direction départementale des Ressources animales et halieutiques a formé 100 jeunes du département d’Alépé venus de Memni, Montézo et Alépé aux techniques de la cuniculture, l’élevage domestique de lapins, à la salle de réunion de la sous-préfecture.

« Par cette formation, nous contribuons aux actions de développement local et surtout à l’insertion économique des jeunes en quête de leur premier emploi », a affirmé le directeur départemental, Guy Franck Nemlin.

Pour lui, le lapin est un animal capable de s’adapter partout, sa viande très prisée et se vend facilement. Aussi, le directeur départemental a-t-il indiqué que les promoteurs doivent choisir des sujets en bonne santé et éviter d’acheter le mâle et la femelle ensemble tout en leur évitant le stress, l’obscurité, la chaleur et les bruits.

Le parrain des futurs éleveurs, Kindo Kouadio Armand, directeur général de la Société d’importation, fabrication alimentation animales et poussins (SIFAAP), spécialisée dans l’élevage, a encouragé les jeunes recensés pour cette première phase à s’investir dans ce projet car il est rentable et promis de les assister et aider.

Le préfet du département d’Alépé, Nanou Benjamin, a salué cette formation qui s’inscrit dans le cadre du projet gouvernemental de lutte contre la pauvreté. Toutefois, il a mis en garde les jeunes qui vendront les kits d’installation mis à leur disposition.

A l’issue de leur formation, ils ont reçu chacun cinq femelles, un mâle et une cage de huit casiers pour démarrer leur nouvelle activité.

Dans la même catégorie