ANP Entretien à Niamey entre le Chef du Gouvernement Nigérien Ouhoumoudou Mahamadou et une délégation du Conseil de Sécurité de l’ONU ANP Campagne agricole 2021 dans la région de Dosso : 800 villages déficitaires sur 1900 dont 80% en situation d’urgence GNA Ratify ILO Convention 190: Women’s Movement call on government GNA Aboboyaa’ banned from plying major highways in Accra from Nov. 1 GNA Government approves over GHS 40 million to contain bird flu-Minister AGP N’Zérékoré/incendie au grand marché : Une cinquantaine de boutiques et leurs contenus partis en fumée (Bilan) AGP Gueckédou/ rentrée scolaire: La DPE annonce la vaccination du personnel enseignant avant la fin du mois d’octobre GNA British High Commission in Accra hosts climate showcase ahead of COP26 GNA Renominated MCE for Ketu North finally confirmed GNA 5,200 new infections of HIV recorded in children 0-14 – NACP

Côte d’Ivoire-AIP/ Des journées de réflexions proposées pour l’amélioration des résultats scolaires à Tengrela


  2 Septembre      12        Développement humain (244), Société (36505),

   

Tengrela, 02 sept 2020 (AIP) – La commission du Conseil régional de la Bagoué en charge des questions éducatives propose des journées de réflexions en vue d’améliorer les résultats scolaires dans le département de Tengrela.

A terme d’un diagnostic fait après les résultats catastrophiques aux examens de fin d’année réalisés par la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) de Boundiali, la responsable de ladite commission, Koné Aminata, a révélé quelques causes de ces échecs.

Elle a ainsi indexé l’insuffisance numérique des enseignants, l’insuffisance qualitative des enseignements dispensés, l’absentéisme et mouvements revendicatifs des enseignants et élèves, la tricherie, la corruption, le manque d’infrastructures d’accueil pour le personnel d’encadrement, les effectifs pléthoriques et l’effet de la Covid-19.

Fort de ce constat, Mme Koné a préconisé des journées de réflexion consacrées à l’école dans la Bagoué et réunissant le personnel technique, les conseils, le comité de gestion de l’école, les cadres et toutes personnes ressources afin que des solutions participatives soient trouvées pour mettre fin à l’hémorragie.

« L’affaire est trop sérieuse et importante pour ne constituer qu’un thème de débats des réseaux sociaux », a-t-elle lancé.

La DRENETFP de Boundiali a été classée dernière en Côte d’Ivoire au baccalauréat 2020 avec 14,22% de taux de réussite, bien loin de la moyenne nationale qui était de 42%.

(AIP)

kkc/kkf/fmo

Dans la même catégorie