ABP La baisse de niveau des écoliers en mathématique et en français au cœur de la Journée de réflexions des enseignants ABP La semaine de l’état civil lancée à la mairie de Bohicon ANP Tahoua : Réunion de lancement officiel du Bilan des Réalisations du Plan d’Action 2016-2020 de la mise en œuvre de l’Initiative 3N ANG Especial 24 de Setembro/Sobrevivente de Komo pede intervenção do Governo central na resolução do problema de pensões ANG Especial 24 de Setembro/Administrador do sector Komo diz que a ilha se depara com grandes dificuldades Inforpress Porto Novo/Ano agrícola: Agricultores já concluíram sementeira e preparam-se para monda APS ECLAIRAGE SOLAIRE : LES ENJEUX EXPLIQUÉS AUX ÉLUS LOCAUX APS LA DEUXIÈME PHASE DU PUDC VA MOBILISER 300 MILLIARDS, SELON MACKY SALL GNA Catechist remanded for defrauding queen GNA Malta Guinness signs Sarkodie, Naa Ashorkor, others to Influencer deal

Côte d’Ivoire-AIP/ Des kits agricoles remis à des coopératives de Gagnoa


  9 Septembre      11        Agriculture (1501),

   

Abidjan, 09 sept 2020 (AIP)- L’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) a remis mardi 08 septembre 2020 des kits agricoles aux coopératives de Gagnoa, dans le cadre du projet de soutien du secteur des productions alimentaires suite à la mesure de riposte contre la crise sanitaire liée au coronavirus (PSSPA-COVID-19) initié par le gouvernement.

Ces kits sont constitués notamment de 19,2 T d’engrais NPK, de 6,4 T d’engrais urée, de 128 arrosoirs, de 47 pulvérisateurs, de 250 l d’insecticides et de 256 l d’herbicides.

L’objectif global du projet, selon les responsables locaux de l’ANADER, est d’atténuer significativement l’impact de la pandémie du Covid-19 sur la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire, ainsi que d’accélérer la reprise des activités à travers la restauration de l’appareil de production.

Ces kits permettront d’améliorer le rendement de plusieurs superficies de produits vivriers, notamment 100 ha de banane plantain, 300 ha de manioc, et 64 ha de cultures maraîchères (piment, aubergine, gombo et concombre, etc.), a expliqué le chef zone, Kouassi Minthy Michel.

Il s’agit d’aide en nature et/ou en espèces décidée par le gouvernement et qui devrait permettre de relancer les activités des exploitants agricoles des populations rurales, a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie