GNA PNC poised to giving Ghana a new look GNA Media have a crucial role in election 2020 – GJA President AGP Gabon: L’Institut Français du Gabon rouvre ses portes au public AGP Gabon/Justice: Les séminaristes édifiés sur le nouveau Code civil gabonais APS CANCERS DU COL DE L’UTÉRUS ET DU SEIN : 90% DES FILLES VACCINÉES À KAFFRINE APS HUIT NOUVEAUX CAS DE COVID-19 AGP Gabon: Délibération du BEPC et CEP à partir de ce dimanche 25 octobre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Don d’une Fondation à des structures du ministère en charge de la Santé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Des postes téléviseurs et décodeurs offerts aux chefs de village du secteur Sud de Niakara AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Reprise des activités économiques à M’Bahiakro suite au couvre-feu

Côte d’Ivoire-AIP/ Des leaders d’opinion de Toulepleu sensibilisent sur les rumeurs et la paix sociale


  5 Octobre      10        Société (24151),

   

Toulepleu, 05 oct 2020 (AIP) – Des membres d’une plateforme de leaders d’opinion et de jeunesse issue de la région du Cavally, appuyés par les autorités administratives locales sillonnent depuis plusieurs semaines les contrées et sous-préfectures du département de Toulepleu pour sensibiliser sur les dangers liés aux rumeurs.

A l’occasion de cette tournée, les membres de cette plateforme ont lancé des appels au calme à la sérénité et la quiétude quant aux différentes actions et projets mis actuellement en œuvre pour garantir la sécurité et la paix sociale dans le contexte des élections à venir.

Selon le coordinateur régional de Guiglo, Gnomba Honoré, les actions de cette plateforme consiste entre autres à fournir la vraie information provenant des « sources indiquées » aux populations et aux jeunes en particulier afin de les rassurer face à l’actualité mais surtout partager les informations relatives aux nombreux projets de développement du gouvernement en leur faveur.

« La nécessité de maintenir un climat de paix afin de faciliter leur exécution », a-t-il ajouté.

La délégation a poursuivi ces activités dans les sous-préfectures de Tiobly et de Méo, à la frontière ivoiro-libérienne avec les communautés allogènes et allochtones de la localité.

Plusieurs localités ont déjà été visitées avant la ville de Méo. Ce sont notamment les villages de Nogaro je, Grie 2, Grepkeu.

Dans la même catégorie