AIP Baromètre des CEOs africains 2020 : La Côte d’Ivoire, pays le plus attractif pour les investisseurs (Etude) AIP Inter/ Alassane Ouattara appelle à une riposte collective contre la COVID-19 AIP Visite d’État: Des cadres de Manfla mobilisent les populations pour le meeting à Zuénoula AIP Visite d’Etat: 1.200 habitants du quartier Proniani de Sinfra connectés au réseau électrique AIP Visite d’État: CI-Energies soutient le secteur éducatif de Sinfra AIP Visite d’Etat: Ouattara va procéder à la mise sous tension électrique de trois villages de Zuénoula AIP Visite d’Etat: les villages de Baazra I, Baazra II et Klazra reconnaissants au chef de l’Etat AIP Visite d’Etat: Les travaux de bitumage de l’axe routier Sinfra-Bouaflé lancés AIP Inter/ Ouattara exprime sa gratitude aux partenaires internationaux engagés pour la réussite de l’élection présidentielle AIP Visite d’Etat : Plaidoyer pour l’électrification de la maternité de Baazra

Côte d’Ivoire-AIP/ Des manifestants de l’opposition dispersés à Cocody


  6 Août      11        Société (23047),

   

Abidjan, 06 août 2020 (AIP) – Des manifestants de l’opposition ivoirienne, qui tentaient de marcher vers la Commission électorale indépendante (CEI), pour dénoncer la radiation de l’ancien président Laurent Gbagbo sur la liste électorale provisoire, ont été dispersés, le jeudi 06 août 2020 par les forces de l’ordre et de sécurité.

Cette marche non autorisée par les autorités compétentes avait pour objectif, selon des marcheurs, d’exiger le rétablissement du droit de vote de leur leader politique. Des barricades avaient été dressées sur la voie du boulevard Latrille mentant au siège de la CEI.

Les éléments de la Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO), de la Brigade anti-émeute (BAE) et de la gendarmerie ont circonscrit cette zone et interdit la circulation aux véhicules et autres usagers. Des affrontements ont été signalés entre les policiers et des protestataires. Le calme est revenu, a-t-on constaté peu avant midi.

Lors d’une rencontre, le lundi 3 août 2020, le président de la CEI, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert avait invité une délégation du groupement politique, Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) conduit par le Pr Armand Ouégnin, à saisir son institution, lors de l’étape du contentieux électoral lié notamment à l’absence de Laurent Gbagbo sur la liste électorale, lors de la période du contentieux.

M. Coulibaly avait soutenu que sa structure ne fait que le croisement des données fournies par le ministère de la Justice et celui de l’Administration du territoire pour en sortir une liste provisoire, tenant compte des prescriptions de la loi en la matière. « Il ne nous viendra jamais à l’idée de soustraire irrégulièrement des électeurs », avait-il dit.

Dans la même catégorie