ANG Estados Unidos/ Procurador-geral compara confinamento a escravatura AGP Gabon/Lutte contre le braconnage: Une pointe d’ivoire de 17kg saisie à Franceville ANG Justiça/ONU acusa Venezuela de « possíveis crimes contra a humanidade » ANG Dia da independência/PRS anuncia realização de uma conferência de alto nível para assinalar a data ANG Defesa/Ministro diz que o ponto fraco das Forças Armadas é gestão dos recursos humanos ANG Moçambique/UE pede investigação a alegações “extremamente chocantes” da AI ANG Justiça/LGDH exige adoção de medidas para pôr fim às práticas que põe em causa a paz social GNA Human activities along White Volta contributed to flooding – Engineer GNA NPP’s good works will win the December elections – DCE GNA COVID-19: MTN Ghana Foundation supports two hospitals in UER

Côte-d’Ivoire-AIP/ Des personnes indemnisées à Bénéné dans le cadre du projet minier Lizetta


  10 Août      17        Société (22794),

   

Bongouanou, 10 août 2020 (AIP)- La société Lagune Exploitation de Bongouanou (LEB) a distribué, mercredi 5 août 2020 quelque 17 millions FCFA au titre des indemnisations de personnes impactées par le projet minier Lizetta d’exploitation de la bauxite à Benéné, un village du département de Bongouanou.

Il s’agit de 18 personnes qui ont reçu 50% de leurs dédommagements dans le cadre d’un processus d’indemnisation qui a démarré en décembre 2018, et qui a permis de payer plus de 90 millions sur un montant global de 107 millions FCFA à 94 personnes impactées par le projet minier Lizetta.

« Notre combat était que vous percevez vos dus. Merci pour votre patience. La société respecte ses engagements vis-à-vis de vous. Le gouvernement est au courant de ce projet. Tout ce qui est prévu sera fait », a rassuré le secrétaire général 2, Bouadi Lucie, représentant le préfet de région, préfet du département de Bongouanou.

Cette phase d’indemnisation est importante, a souligné le conseiller spécial du président directeur général de la société LEB, Treh Prégnon, affirmant que « nous avons commencé en décembre 2018 et nous l’avons ensuite poursuivi successivement en octobre 2019 et février 2020. Je tiens cependant à souligner qu’au niveau de ce processus, il restait 18 personnes auxquelles s’ajoute une vingtaine impactées à cause de l’élargissement de la piste du projet ».

« Nous procédons à l’indemnisation au fur et à mesure que les parcelles d’une tierce personne sont touchées par les travaux. Il faut retenir que l’emprise du projet couvre une superficie protégée par une zone de sécurité. Si un parent n’est pas proche de la zone de sécurité, il peut continuer d’exploiter sa parcelle. Lorsque nous nous approcherons de sa parcelle, alors il entrera dans le processus d’indemnisation », a-t-il ajouté.

Le code minier prévoit la mise en place d’un plan local de développement qui aboutira à la mise en place d’un comité local de développement piloté par le préfet par le canal duquel pourront être initiés des projets communautaires.

Dans la même catégorie