GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Côte d’Ivoire-AIP/ Deux frères condamnés avec sursis pour violation de mesures sécuritaires à Bouna


  3 Août      4        Santé (7449), Securité (1600),

   

Abidjan, 03 août 2020 (AIP) – Deux frères âgés respectivement de 21 et 25 ans ont été condamnés, le mercredi 15 juillet 2020, par la section de tribunal de Bouna à six mois de prison avec sursis pour violation de mesures sécuritaires décrétées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Malgré la fermeture des frontières, ces jeunes ont tenté d’entrer frauduleusement en Côte d’Ivoire par des pistes broussailleuses à la frontière avec le Burkina Faso, dans la localité de Koguienou, à moto.

Le dispositif déployé par les forces de défense et de sécurité tout le long de la frontière a permis de les intercepter. Interrogés sur les raisons de leur incursion frauduleuse en territoire ivoirien, ces jeunes ont déclaré qu’ils suivent une formation professionnelle à Gaoua au Burkina Faso et en raison de la période des vacances ils ont décidé de rentrer en famille, à Doropo où vivent leurs parents.

Pour eux, avec la persistance du covid-19 l’ouverture des frontières est hypothétique, il fallait donc rentrer à tout prix en famille en Côte d’Ivoire pour éviter la faim, la misère et la mendicité.

Le sursis leur a été accordé par le tribunal en guise d’avertissement.

Dans la même catégorie