APS LES COURS EN PRÉSENTIEL SUSPENDUS DANS LES UNIVERSITÉS POUR UNE SEMAINE AIP Législatives 2021: Le candidat RHDP félicite celui du PDCI-RDA à Daoukro AIP Législatives 2021: Le RHDP gagne trois sièges sur quatre à Aboisso et à Tiapoum ANP L’édition 2021 de la Journée Internationale de la Femme célébrée autour du « Leadership féminin dans un contexte de COVID-19 ANP Situation sociopolitique au Sénégal : La Commission de la CEDEAO appelle toutes les parties prenantes au calme et à la retenue ANP Violences post-électorales au Niger : La coalition « Bazoum 2021 » appelle à la préservation de la quiétude sociale APS LE COVID-19 DOIT AMENER A REPENSER LA PLACE DE LA FEMME, SELON UNE SPÉCIALISTE DU GENRE APS LA GENDARMERIE MET EN GARDE CONTRE LE PILLAGE DE SES CASERNES APS LES IBADOU RAHMANE LANCENT UN APPEL À LA RETENUE APS ALIOUNE BADARA CISSÉ À MACKY SALL : ‘’C’EST VOTRE VOIX QUE LE PEUPLE VEUT ENTENDRE’’

Côte d’Ivoire-AIP/ Dialogue intercommunautaire : L’approche ivoirienne en cours d’évaluation à Yamoussoukro


  2 Février      11        Société (29542),

   

Yamoussoukro, 02 fév 2021 (AIP) – Les leçons apprises au cours des 10 dernières années en matière de dialogue intercommunautaire (DIC) notamment les bonnes pratiques apprises sont au centre des travaux d’un atelier de validation de l’approche et des activités du DIC ouvert, lundi 1er février 2021, à Yamoussoukro .

« Nous allons réfléchir sur les leçons apprises, les documenter dans un référentiel qui est pour nous l’outil du dialogue intercommunautaire », a fait savoir le directeur de la cohésion sociale au ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Michel Séka.

« Nous sommes sûr et certain que ce guide va permettre à tous les utilisateurs, à tous ceux qui sont dans le processus de réparation, de réconciliation d’avoir des outils méthodologiques, techniques pour permettre d’adresser toutes les questions de cohésion sociale », a-t-il poursuivi.

L’approche expérimentée en Côte d’Ivoire est une approche très structurée qui permet d’aider les personnes et les individus, les communautés à identifier eux-mêmes les causes profondes de ce qui les divise et en même temps de proposer des solutions pour une cohabitation pacifique, rappelle-t-on.

Elle comporte trois étapes et «pour nous le plus important, c’est de maitriser ces étapes du DIC et les techniques d’animation au niveau de chaque phase d’intervention ».

L’atelier de Yamoussoukro, qui regroupe une cinquantaine de personnes issues des ministères, du corps préfectoral, de la société civile et des personnes ressources des localités ayant bénéficié des DIC, est une initiative du ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté avec l’appui technique du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Dans la même catégorie