GNA Impact of COVID-19 reinforces gender inequality-World Bank GNA Chadian Referee to handle Ghana/Cameroon CAF Under-20 game GNA Ghana’s Alex Kotey gets a CAF appointment GNA Mensah’s solitary strike for Hearts sinks Liberty Professionals GNA Hearts Board unhappy with the resignation of NCC Chairman Inforpress Parque automóvel de Cabo Verde cresce 24% em cinco anos e actualmente comporta 81.000 veículos GNA Amputee teams receive support through “Betway Up” programme GNA Black Stars resume training ahead of AFCON qualifiers GNA Wakaso, Boateng called to join Black Stars for AFCON qualifiers Inforpress Tourist Association of Fogo, City Halls and Tourism Fund celebrate agreement for mobile mapping of the island

Côte d’Ivoire-AIP/ EDS aligne des anciens collaborateurs de Laurent Gbagbo pour les législatives 2021


  28 Janvier      19        Politique (15292),

   

Abidjan, 28 jan 2021 (AIP) – La plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) aligne pour les législatives du 6 mars 2021, des anciens collaborateurs de Laurent Gbagbo, à savoir des anciens ministres ou députés ou des personnalités ayant occupé de hautes fonctions durant sa présidence de 2000 à 2010.

A Abidjan, Justin Koné Katinan et Damana Pickass, tous deux exilés au Ghana, se positionnent respectivement à Port-Bouët et à Marcory. Leur retour en Côte d’Ivoire est annoncé pour bientôt, a-t-on appris.

Sokouri Bohui Martin brigue le siège de la commune de Koumassi, tandis que Marie Odette Lorougnon est candidate à Gagnoa sous-préfecture. Elle devrait affronter notamment Maurice Kakou Guikahué, du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

L’ancien ministre Hubert Oulaye se positionne à Guiglo, quand Moïse Lida Kouassi postule pour le siège de Lakota. Laurent Akoun, quant à lui, est en lice à Alépé.

Les cadres proches de Laurent Gbagbo, notamment Guiriéoulou Emile et Blé Christophe sont partants pour les sièges respectifs de Guiglo commune, et Guibéroua commune et sous-préfectures. L’ancienne ministre Bako Likikouet Odette Sauyet brigue le siège de Diégonéfla commune et sous-préfecture.

A l’exception de Béoumi commune et sous-préfecture et Bouaké ville où Kouadio N’Da Olivier et Berté Idrissa sont candidats respectivement au nom d’EDS, le Centre du pays est occupé par le PDCI, dans le cadre de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP).

Aucun candidat d’EDS ne concourt notamment à Yamoussoukro, dans la région du Bélier, à Daoukro ou dans les régions de l’Iffou, du Moronou ou du N’zi.

A la tête de cette formation politique, Pr Georges Armand Ouegnin, en accord avec Michel Gbagbo, concourent à Yopougon.

En somme, les candidats choisis par Laurent Gbagbo sont représentés particulièrement dans les régions Ouest, Nord-Est et Sud. Ce sont en tout 95 candidats qui visent des sièges de députés dans 23 des 33 régions et districts ivoiriens.

Dans la même catégorie