AGP Gabon : Ali Bongo Ondimba en visioconférence avec le bureau de la conférence de l’UA APS INDUSTRIALISATION : UN DIAGNOSTIC RELÈVE LES ’’ENJEUX MAJEURS’’ DE MISE EN ŒUVRE ET DE GOUVERNANCE AGP Gabon : 10 agents du ministère des Hydrocarbures reçoivent leurs parchemins AGP Gabon : Le FANER adopté en termes non identiques au Sénat AGP Gabon : L’opposant Jean Ping en soutien aux Communautés religieuses APS L’HISTOIRE DU PAKAO RETRACÉE DANS UN LIVRE ACI Déploiement de nouveaux tests rapides pour diagnostiquer la Covid-19 APS CRISE À L’ASBEF : L’ARBITRAGE DE L’ETAT SOUHAITÉ APS MATAM : TRENTE JEUNES FORMÉS À LA MAINTENANCE DE MINI-CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES APS CRISES EN AFRIQUE DE L’OUEST : ALIOUNE TINE PRÔNE UNE RÉPONSE RÉGIONALE

Côte d’Ivoire-AIP/ Election FIF: Sam Etiassé justifie son refus d’entériner la décision de la commission électorale


  12 Août      55        Politique (12154),

   

Abidjan, 12 août 2020 (AIP)- Quelques heures après la décisions de la suspension du processus électoral à la Fédération ivoirienne de football, le secrétaire général de la commission électorale Sam Etiassé Jean-Baptiste a donné les raisons de son refus d’entériner la décision rendue le dimanche 09 août 2020.

Lors d’une conférence de presse, le mercredi 12 août 2020, M. Etiassé a expliqué que cette décision de la commission électorale, dirigée par l’ancien ministre Réné Diby et rendue dimanche, n’est pas conforme à ce qu’a décidé à l’unanimité l’ensemble des sept membres le jeudi 06 août sur la base des textes et du code électoral.

« Je veux être un exemple et ne pas tomber dans la tricherie. Je ne signerai pas tant que nous violons les textes de la FIF », a martelé Sam Etiassé, estimant que la gestion du football est régie pas des règles qu’il faudrait se garder de sacrifier sur l’autel des considérations politiques et sociales.

Assurant les affaires courantes en tant que directeur exécutif, le préfet hors grade menace de démissionner au cas où cette décision dont il se refuse de donner le contenu parce que ne voulant pas franchir les lignes est validée. Une décision extra-texte, a-t-il qualifié, mettant au défi qui voudrait le contrarier.

Quatre sur les sept membres que compose la commission électorale ont également adressé une note au président de la Fédération ivoirienne de football, Sidy Diallo, pour dénoncer les agissements du président de la  commission, Réné Diby et déclarer ne pas se connaitre dans la décision que lui et certains membres de la commission ont adopté le dimanche 09 août 2020.

En application des 48 et 100, la FIF a décidé de suspendre le processus électoral en cours et « qui n’inspire pas confiance ». Sur la base de l’article 36, elle entrevoit d’organiser une assemblée générale qui se tiendra le 29 août 2020 à Abidjan pour examiner les dispositions à prendre pour la poursuite des opérations électorales. Elle délibéra par la même occasion sur le rapport du comité exécutif relatif à la décision de  suspension du processus électoral, la recomposition de la commission électoral et du processus et les divers.

Récusé par la FIF, René Diby, président de la Commission électorale est annoncé face à la presse ce mercredi pour « donner les résultats » des travaux de l’organe qu’il a présidé.

Pour l’heure, les candidats  Sory Diabaté, Kouadio Koffi Paul, Idriss Diallo et Didier Drogba qui devraient être situés sur leur sort depuis le mardi 11 août 2020, délai imparti à la commission électorale pour l’examen et la publication des candidatures devront encore attendre.

Dans la même catégorie