AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week ANGOP COVID-19: ANGOLA DETECTA VARIANTES SUL-AFRICANA E INGLESA ANP Diffa : Forte mobilisation des femmes à la célébration de la journée du 8 mars dans la ville ANP Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane dépose un recours devant la Cour Constitutionnelle

Côte d’Ivoire-AIP/ Essis Emmanuel et les populations de lopou fument le calumet de la paix


  1 Février      14        Société (29567),

   

Dabou, 1er fév 2021 (AIP)- A l’invitation des jeunes de la sous préfecture de Lopou, à 12 kilomètres sur l’axe Dabou-sikensi, le ministre de la Promotion de l’investissement privé, Essis Esmel Emmanuel, et les populations ont fumé le calumet de la paix au cours d’une cérémonie populaire sur la place publique du village.

Tour à tour, le chef village de Lopou, René Djedjemel Diby, le président des jeunes, Lath Lathro Pacôme, et la présidente des femmes, Mélèdje Marie Joséphine, ont présenté leurs sincères excuses au ministre Essis qui, au mois d’octobre dernier lors de la campagne pour la présidentielle, avait été empêché avec sa délégation d’avoir accès au village, en application du mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition politique ivoirienne.

En retour, le ministre a exprimé sa joie et son allégresse, face à cet acte de cohésion sociale, les populations de Lopou, venant de libérer le Leboutou, « qui peut enfin parler de développement, sans faire référence aux colorations politiques des uns et des autres ».

A cet égard, il s’est engagé à apporter une réponse urgente avec l’appui du président de la République et du gouvernement aux doléances concernant notamment l’accès à l’eau potable dont le village est privé depuis quelques temps.

Aussi, les a-t-il exhortées à s’entendre, à promouvoir la paix et le vivre ensemble, conditions sine qua non pour le développement et le bien-être des populations, car « aucun acte de bien-être n’est possible s’il n’y a pas de paix ».

Essis Emmanuel s’est également engagé à aller partout dans le département de Dabou pour porter le message de paix, de cohésion et de développement aux sept classes d’âge du Leboutou.

Il a enfin fait des dons en numéraires aux différentes composantes du village de Lopou, qui l’ont accompagné de leurs bénédictions et l’ont assuré de leur soutien.

Dans la même catégorie