GNA NCCE trains Staff on COVID-19 vaccine GNA Methodist Church Ghana inaugurates Osu Circuit and Superintendent Minister GNA Christian Council describes the late Rt. Rev Dr Agidi as affable GNA SSNIT holds annual thanksgiving service APS WASIS DIOP : « LE DANGER DES RÉSEAUX SOCIAUX EST PIRE QUE LE COVID’’ GNA MP drills boreholes for communities in Sissala East AGP Kissidougou/Administration : Tenue du premier CAP de l’année 2021. GNA TVET Education: AAM-USTED positions itself to take the mantle GNA Oil is still crucial to global economy —Prof Alhaji GNA Nomads-farmers’ conflict: Security Analyst urges Ghana to enact Ranching Law

Côte d’Ivoire-AIP/ Essis Emmanuel prône la paix et le développement à Cosrou


  23 Janvier      12        Politique (15376),

   

Dabou, 23 jan 2021 (AIP)- En visite à Cosrou, village de la sous préfecture de Dabou, situé à 35 kilomètres sur l’axe Dabou-Grand-Lahou, le ministre chargé de la promotion de l’investissement privé, Essis Esmel Emmanuel, et par ailleurs, président de la génération « bodjl » du Leboutou a prôné, vendredi 22 janvier 2021, dans ce village la paix, la cohésion sociale et le développement.

Ce message livré lors des festivités de son accueil sur la place publique, intervient dans un double contexte marqué par l’accession au pouvoir de gouvernance dudit village par la génération « bodjl » qu’il a l’honneur de présider dans le Leboutou, mais aussi par les violences inter communautaires survenues récemment après l’assassinat d’un fils du village par des allogènes.

Essis Emmanuel a solennellement invité ses amis de génération et partant le village de Cosrou à la paix , à la cohésion conditions, sine qua none pour parler de développement. A cet égard, il les a exhortés à taire les querelles intestines et à regarder le programme du gouvernement du président du Alassane Ouattara afin d’en retirer le maximum pour le bonheur des concitoyens.

Le président des  » bodjl » du Leboutou s’est aussi disposé à accompagner cette génération au pouvoir à Cosrou, en les appuyant et en soutenant autant que faire se peut leur programme de gouvernement qui se résume en cinq grands chantiers allant dans le sens du développement de leur village et du bien-être de ses populations.

Dans la même veine, le ministre Essis s’est engagé, conformément aux vœux de ses congénères, à rétablir la connexion entre le village et chef de l’État qui y a de la famille.

En retour, les patriarches de Cosrou, détenteurs du pouvoir exécutif, se sont engagés à le soutenir dans ses responsabilités politiques.

En prélude à la cérémonie, le ministre Essis est allé apporter soutien moral et matériel à la famille du jeune N’guessan Luc Léandre retrouvé assassiné en début d’année dans une plantation d’hévéa non loin du village.

Cet événement a entraîné des violences inter communautaires.

Dans la même catégorie