GNA Tamale Central Hospital discharges patients over strike GNA Nurses strike: Patients at Sandema hospital left to their fate GNA NDC will establish agribusiness to Create Jobs-Prof Opoku-agyemang APS UN PROMOTEUR CULTUREL LIVRE LES CLÉS DE LA RÉUSSITE POUR LES JEUNES TALENTS SÉNÉGALAIS APS FLEUVE SÉNÉGAL : L’EAU CONTINUE DE MONTER À PODOR APS PAPA MASSATA DIACK : « L’ETAT SÉNÉGALAIS DEVRAIT PORTER PLAINTE CONTRE LA JUSTICE FRANÇAISE’’ ANP Niger : Le Président du Parlement reçoit la Consule Générale du Burkina Faso en fin de mission ANP Journée internationale de la paix : L’AJSEM Niger organise une rencontre d’échanges sur les questions de défense et de sécurité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le proviseur du lycée Nana Adepra de Bettié expose les difficultés de son établissement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 335 millions de FCFA à 6.498 ménages, victimes de déficit pluviométrique

Côte d’Ivoire-AIP/ FAFCI : 600 femmes bénéficiaires formées à Abengourou sur l’autonomisation économique


  6 Septembre      12        Société (22869),

   

Abengourou, 06 sept 2020 (AIP) – Six-cents femmes de l’Indénié-Djuablin, bénéficiaires du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), ont achevé le samedi 05 septembre 2020 leur formation en matière d’autonomisation économique en vue de leur permettre d’avoir les rudiments nécessaires sur la gestion de leurs activités.

La session de formation a démarré, le mardi 1er septembre, à la salle des fêtes de la mairie Abengourou avec 200 femmes. Elle s’est poursuivie à Niablé, Zaranou, puis à Ebilassokro, le vendredi et a pris fin ce samedi 05 septembre à Bettié.

La formation a été assurée par le Cabinet Malk Consultiong international et a porté sur la gestion financière, l’optimisation des revenus, la conduite des affaires afin d’améliorer leurs commerces et activités.

Selon le formateur Martial Houphouët, consultant formateur dans ce cabinet, il s’est agi de donner des acquis et des compétences pour permettre aux femmes de sortir de la pauvreté et de la dépendance pour être autonomes.

La Première dame, Dominique Ouattara, a mis depuis 2012 à la disposition des femmes un fonds (le FAFCI) sous forme de prêt en vue de créer ou étendre une activité génératrice de revenus avec l’objectif de lutter contre la pauvreté et assurer l’autonomisation de la femme. Le financement va de 30 000 francs CFA à 1 000 000 francs CFA.

Dans la même catégorie