GNA Government urged to prioritise domestic revenue mobilisation GNA Low turnout at exhibition centres in Ho GNA Nkwanta North experiences slow start of voter exhibition exercise GNA Parents urged to live up to their responsibilities GNA Voters register exhibition exercise delays in Sunyani GNA 2020 BECE ends peacefully in Ashanti GNA BECE ends, candidates confident of good grades GNA Frontline health workers to withdraw services from Monday, September 21 GNA GFA suspends Techiman City Football Club GNA Voters Register exhibition takes off smoothly in Sekondi-Takoradi Metropolis

Côte d’Ivoire-AIP / Filets sociaux : 780 ménages vulnérables recensés à Bocanda


  8 Septembre      9        Société (22800),

   

Abidjan, 08 sept 2020 (AIP ) –  Au total, 780 ménages les plus vulnérables de la ville de Bocanda  ont été recensés du 20 août au 07 septembre 2020, dans le cadre de la mise en œuvre du projet  » filets sociaux  » dans cette localité .

Au dire du directeur du centre social Koffi Kouassi Kan John, les familles ont été retenues sur la base d’une enquête menée  par la structure qu’il dirige.

Initié par l’État de Côte d’Ivoire en 2015, le projet  » filets sociaux  »  a pris forme dans la région du N’Zi en 2019 en zone rurale. Cette année, il s’étend en milieu urbain.

Il vise à aider les familles les plus démunies  sur deux grands thématiques. Au niveau économique, l’Etat et ses partenaires octroient des fonds ( 36.000 Francs CFA / trimestre) aux ménages retenus pour leur permettre de mener des activités génératrices de revenus afin de sortir de leur état de précarité.

Au plan social, ces ménages bénéficieront gratuitement de la couverture maladie universelle ( CMU ) pour leur permettre de faire face à leurs soins de santé . ‹‹ Aider les populations les plus démunies à sortir de leur situation de précarité pour une situation de moins précarité est l’objectif visé par ce projet ››, a indiqué Koffi Kouassi.

Le programme, au titre de la phase II,  a enregistré un financement additionnel de la Banque Mondiale d’un montant global de 58,4 milliards de F CFA. Ce montant permet de poursuivre la phase d’extension en l’étendant, en plus du milieu rural, au milieu urbain et en passant de 50 000 ménages à 127 000 en 2020 dont 22 000 en milieu urbain et 55 000 en milieu rural.

Au total, 77. 000 ménages complémentaires qui sont pris en compte et qui bénéficieront des allocations trimestrielles sur trois (03) ans, avec des mesures d’accompagnement sur la période 2020-2024. Ces nouveaux ménages bénéficiaires sont répartis entre plus de 1 500 villages retenus dans 21 régions du pays.

Dans la même catégorie