AIP Législatives 2021: La CEI appelle à des élections apaisées à Aboisso AIP Législatives 2021 : La direction de campagne de la tête de liste RHDP, Man sous-préfecture et Sangouiné, ratisse pour le candidat Blon AIP Législatives 2021: L’influence des coupures intempestives d’électricité sur la campagne à Tiébissou. INFORPRESS Tribunal Constitucional confirma José Augusto Fernandes como presidente do PTS INFORPRESS Santiago: Câmara de Santa Catarina e Embaixada da França reforçam cooperação INFORPRESS Futebol/Fogo: Campeonatos do primeiro e segundo escalões arrancam este fim-de-semana INFORPRESS Orlando Pantera é homem do futuro que precisa ser mais conhecido e debatido – Princesito INFORPRESS Boa Vista: Grupo de sindicalistas anuncia concentração de trabalhadores para sábado em Sal-Rei INFORPRESS Legislativas/Maio: PAICV preparado para conseguir um “bom resultado” – mandatário INFORPRESS Câmara de Comércio do Barlavento abre Incubadora Multissetorial de São Vicente

Côte d’Ivoire-AIP/ Filière Cajou : La région du Hambol classée deuxième région productrice après le Béré


  16 Février      11        Société (29441),

   

Katiola, 16 fév 2021 (AIP) – Le délégué régional de la filière coton-anacarde de la région du Hambol, Soro Nabala, a déclaré lors d’un atelier bilan des comités de veille dans les zones de couverture de Katiola, Dabakala et Niakara que la région du Hambol occupe le deuxième rang au niveau de la production après la région du Béré avec une production de 99 083,208 tonnes en 2020.

Cet atelier, qui s’est tenu jeudi 11 février 2021, a été l’occasion du lancement des activités des comités de veille en vue de renforcer leurs capacités en passant en revue le dispositif de suivi de la commercialisation intérieure du cajou, afin de faire ressortir les insuffisances telles que la fluctuation des prix et le phénomène de l’utilisation de la boîte de tomates non conventionnelles.

Des mesures correctives ont été prises et des échanges sur les mesures de lutte contre l’exportation illicite de l’anacarde vers les pays limitrophes a été débattu lors de ce bilan.

A la fin de l’atelier les membres du comité de veille ont pris de résolutions d’appliquer le mode opératoire de la campagne en brandissant la table des sanctions et manquements.

Les comités de veille ont fait des propositions à la direction générale afin de revoir à la hausse les dotations et être dans le temps.

A cette cérémonie le préfet de région s’est fait représenter par le secrétaire général de préfecture, Gnaoré Ligui Pierre.

(AIP)

dg/apk/fmo

Dans la même catégorie