AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 12 coupeurs de route mis en déroute sur l’axe Koutouba-Mango APS DALIFORT : DES FEMMES FORMÉES AU TIC APS IBRAHIMA NIANE CONSTRUIT SON ASCENSION APS SAINT-LOUIS : LA PLACE FAIDHERBE REBAPTISÉE ‘’BAYA-NDAR’’ GNA Government will ensure employment security for communication sector workers APS TRANSFERT D’ALFRED GOMIS : DIJON ET RENNES S’ACCORDENT APS LA FPU INVITE À UN RETOUR AUX VALEURS DE LA FAMILLE AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure

Côte d’Ivoire-AIP/ Fin de l’édition 2020 de l’école mathématique de Yamoussoukro


  6 Septembre      7        Education (3555),

   

Yamoussoukro, 06 sept 2020 (AIP) – L’édition 2020 de l’école mathématique de Yamoussoukro (EMY) s’est achevée, le samedi 5 septembre 2020, à l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB), avec la remise de diplômes de participation aux 25 enseignants qui ont participé cette année à cet atelier de formation.

Ces enseignants, 22 du secondaire et 3 du primaire, ont sacrifié une partie de leurs vacances pour apprendre et ensuite transmettre en vue globalement de permettre aux meilleurs talents en mathématique de poursuivre leur cursus.

L’EMY est une initiative de la société mathématique de Côte d’Ivoire avec comme objectif premier le renforcement des capacités des enseignants participants. L’édition 2020 était placée sous le thème, « Logique, raisonnement mathématiques et applications’’ avec deux modules.

« Cette année l’accent a été mis sur la logique mathématique, le raisonnement pour permettre aux enseignants d’avoir toutes les aptitudes pour transmettre aux élèves cette capacité de raisonner dans le domaine des mathématiques », a déclaré le deuxième vice-président de la SMCI, Eugène Bouaffo.

Il a ajouté que le résultat final de tout ce travail se perçoit au niveau des élèves car si les enseignants sont bien formés, ils transmettent ce savoir-faire, le savoir tout court aux élèves.

« Le résultat final, c’est le taux de réussite aux examens ou les taux de réussite aux examens en dehors de la Côte d’Ivoire. La SMCI, à travers les différentes activités, encadre des étudiants, encadre des élèves et on voit que, au niveau international particulièrement aux concours d’entrée à l’école polytechnique, toutes les écoles d’ingénieurs renommées en France, on a des élèves ivoiriens qui sont admis. Ce qui prouve que cet encadrement-là porte ses fruits », a-t-il affirmé.

Dans la même catégorie