AIP Présidentielle 2020: La coordination RHDP de Gbêkê 2 lance la précampagne du candidat Alassane Ouattara AIP Une campagne contre la poliomyélite lancée à Béoumi APS INONDATIONS : 1.903 MÉNAGES SINISTRÉS DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS AUTOSUFFISANCE EN RIZ : MACKY SALL MISE SUR LE RIZ DE PLATEAU APS AGRICULTURE : MACKY SALL DIT ÊTRE SATISFAIT DE L’ÉTAT DES CULTURES AGP Mamou/Présidentielle: Début de l’opération de distribution des cartes d’électeurs AGP Kindia/Présidentielle : 66 commissions administratives de distribution des cartes d’électeurs AGP Boké/Présidentielle: L’Union pour le Développement de Kakandé dit ‘’Oui’’ au Chef de l’Etat. AGP Matam/Présidentielle: Réunion du Comité Inter-Parti pour la distribution des cartes d’électeurs. AGP ootball/Binationaux : La FIFA permet à certains joueurs de jouer pour leurs pays d’origine.

Côte d’Ivoire-AIP/ Hamed Bakayoko s’engage à renforcer davantage le partenariat Etat/secteur privé


  16 Septembre      3        Economie (9691),

   

Abidjan, 16 sept 2020 (AIP)- Le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, e exprimé le mercredi 16 septembre 2020 son engagement à renforcer le partenariat Etat- secteur privé en œuvrant à la résolution des différentes difficultés de ce secteur relevées par les présidents de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire ( CGECI), Jean-Marie Acka et de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, Faman Touré.

«  Je m’engage à être disponible et à tisser une relation dynamique et franche où on se dit les choses avec clarté et précision(…) Je m’engage à vous rencontrer aux moins deux fois par an dans le cadre du comité de concertation Etat secteur privé », a déclaré le Premier ministre lors d’une rencontre avec les acteurs du secteur privé, à l’auditorium de la primature, au plateau.

Pour  lui, il est d’un grand intérêt pour le gouvernement de renforcer ses relations avec le secteur privé qui représente plus de 60% de l’investissement national, et qui crée près de 80 % des emplois.

Ainsi il assuré les acteurs du secteur privé que leurs préoccupations font partir des dossiers prioritaires sur lesquels le gouvernement se planchera dans des délais très brefs.

A ce titre, le gouvernement envisage diverses actions. Il s’agit notamment de l’ examen d’un mécanisme plus efficace pour le soutien aux entreprises les plus affectées par la pandémie de la Covid 19, de la mise en place d’un groupe de travail en charge de formuler des propositions (dans les deux semaines à venir),  du renforcement du dialogue Etat- secteur privé.

S’agissant des problèmes de fiscalité relevés par la CGECI et la CCI-CI, le premier ministre a assuré que le gouvernement ne vise pas à écraser le secteur privé par la fiscalité mais oeuvre à l’accompagner et à l’aider pour son développement.

Dans la même catégorie