GNA Free SHS and PFJ are my biggest achievements – Prez Akufo-Addo GNA Martin Amidu refutes reports of Presidency following his resignation GNA Gold Fields PGA Championship: Alfred Baku urges golfers to be discipline and professional MAP Sahara: Le Président congolais exprime sa solidarité avec le Maroc GNA Partial cash bailout processes begin- SEC MAP Le Maroc insiste à l’UA sur l’intégration au niveau des Communautés économiques régionales pour atteindre les objectifs de la ZLECAF MAP La Banque centrale du Kenya maintient inchangé son taux directeur à 7 pc ATOP OTI/ LA PARTICIPATION DES FEMMES A LA VIE PUBLIQUE ET POLITIQUE: UN DIALOGUE COMMUNAUTAIRE SUR LES VIOLENCES LIEES AU GENRE A MANGO ATOP TONE : UNE DELEGATION DE L’UNION EUROPENNE EN VISITE DANS LES SAVANES ATOP EDUCATION/ 2e EDITION DU « JOUR DU PROF DE FRANÇAIS » : DEUX CONCOURS DE DICTEE ET UNE CONFERENCE-DEBAT MEUBLENT LA CELEBRATION

Côte d’Ivoire-AIP/ Inter/ L’Onu appelle les acteurs politiques ivoiriens à respecter l’ordre constitutionnel de la Côte d’Ivoire


  4 Novembre      10        Politique (13074),

   

Abidjan, 04 nov 2020 (p)-Le secrétaire Général des Nations unies, Antonio Guterres, en condamnant fermement les violences qui ont eu lieu avant, pendant et après l’élection du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire, exhorte les acteurs politiques ivoiriens à respecter l’ordre constitutionnel du pays, rapporte le site d’informations des nations unies (Onu.info)

Le secrétaire général condamne fermement les violences qui ont eu lieu avant, pendant et après l’élection. Il se dit attristé par les nombreuses pertes en vies humaines et exprime ses profondes condoléances aux familles endeuillées », a déclaré son porte-parole dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi.

Selon son porte-parole, le chef de l’ONU appelle tous les acteurs politiques ivoiriens à respecter l’ordre constitutionnel du pays et à se conformer aux principes de l’Etat de droit.

«Il exhorte le président et les principaux dirigeants de l’opposition à s’engager dans un dialogue constructif et inclusif afin de trouver une issue à la crise actuelle et à œuvrer ensemble à dégager un consensus en faveur de la cohésion nationale », a également ajouté son porte-parole.

Guterres a réitéré la disponibilité des Nations Unies à appuyer un tel dialogue dans le but de préserver la stabilité et de promouvoir la réconciliation nationale à travers le pays, a-t-il souligné.

Dans la même catégorie