APS PLUS DE 3.000 PERSONNES VACCINÉES DANS LA RÉGION DE THIÈS APS SÉDHIOU : DES VIVRES ET DES PRODUITS HYGIÉNIQUES POUR PLUS DE 300 TALIBÉS APS VINGT-CINQ VILLAGES DE SANDIARA ACCÈDENT À L’EAU POTABLE MAP CAN 2021-U20 (demi-finale): L’Ouganda bat la Tunisie par 4-1 et se qualifie pour la finale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’OSEFF organise une séance de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus AIP Côte d’Ivoire-AIP/Quinze cas de Covid-19 enregistrés depuis janvier dans l’Indénié-Djuablin AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 1er/03/2021 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La Confédération des professionnels de la filière bovine s’installe à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Législatives 2021 : la chefferie traditionnelle de Séguéla et la CNDHCI pour un scrutin apaisé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de déploiement de la SOTRA à Bouaké effectif à la prochaine rentrée scolaire

Côte d’Ivoire-AIP /Inter/ L’Onu condamne l’attaque meurtrière des quatre casques bleus du contingent ivoirien dans le nord du Mali


  14 Janvier      14        Militaire (379), Securité (1897),

   

Abidjan, 14 jan 2021 (AIP)- Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a condamné l’attaque meurtrière des quatre casques bleus du contingent ivoirien dans le nord du Mali et appelé les autorités maliennes à ne ménager aucun effort pour identifier et traduire rapidement en justice leurs auteurs, rapporte jeudi 14 janvier 2021 le site d’information de l’ONU (Onu. Info).

Il a souligné que les attaques contre les Casques bleus des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre dans un communiqué publié mercredi 13 janvier 2021, jour de cette attaque.

Une compagnie de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) menant une opération de sécurité dans la région de Tombouctou a heurté, mercredi 13 janvier 2021, des engins explosifs improvisés (IED) à environ 20 kilomètres au nord de la localité de Bambara-Maoudé, sur l’axe reliant les villes de Douentza et de Tombouctou.

La compagnie a ensuite été prise pour cible par des hommes armés non identifiés. Les Casques bleus ont riposté aux tirs, contraignant les assaillants à s’enfuir, a précisé la mission onusienne dans un communiqué en précisant que quatre Casques bleus du contingent ivoirien ont été tués dans cette attaque et que cinq autres ont été blessés.

La MINUSMA a également indiqué que l’opération de paix des Nations Unies a organisé les évacuations médicales des blessés par hélicoptère.

Dans la même catégorie