MAP Sahara: Le Président congolais exprime sa solidarité avec le Maroc GNA Partial cash bailout processes begin- SEC MAP Le Maroc insiste à l’UA sur l’intégration au niveau des Communautés économiques régionales pour atteindre les objectifs de la ZLECAF MAP La Banque centrale du Kenya maintient inchangé son taux directeur à 7 pc ATOP OTI/ LA PARTICIPATION DES FEMMES A LA VIE PUBLIQUE ET POLITIQUE: UN DIALOGUE COMMUNAUTAIRE SUR LES VIOLENCES LIEES AU GENRE A MANGO ATOP TONE : UNE DELEGATION DE L’UNION EUROPENNE EN VISITE DANS LES SAVANES ATOP EDUCATION/ 2e EDITION DU « JOUR DU PROF DE FRANÇAIS » : DEUX CONCOURS DE DICTEE ET UNE CONFERENCE-DEBAT MEUBLENT LA CELEBRATION ACP Covid-19 : la RDC est à l’entrée d’une deuxième vague de l’épidémie due au relâchement des gestes barrières, selon le Dr Muyembe ACP Nord-Kivu : le fonds social de la RDC lance les travaux de pavage des quelques axes routiers de la ville de Goma ACP Restitution de la mission d’inspection des sites d’installation des ZES en RDC

Un vaccin ne suffira pas à lui tout seul à vaincre la Covid-19( OMS)


  17 Novembre      9        Santé (8110),

   

Abidjan, 17 nov 2020( AIP)- Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu lundi 16 novembre 2020 a Genève, qu’un vaccin ne suffira pas à lui tout seul à vaincre la pandémie de Covid-19, rapporte le site d’information des nations unies ( Onu.Info).

« Un vaccin à lui seul ne mettra pas fin à la pandémie de Covid-19 », a mis en garde le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus à l’ouverture de la 147ème session du Conseil exécutif de l’OMS.

Il estime qu’un éventuel vaccin ne remplacerait pas les autres outils pour contenir la pandémie de Covid-19.

« Dès le début de la pandémie, nous savions qu’un vaccin serait essentiel pour maîtriser la Covid-19, c’est pourquoi l’OMS a proposé l’ACT-Accelerator. Mais il est important de souligner qu’un vaccin va « compléter les autres outils que nous avons et pas les remplacer», a-t-il ajouté.

Selon lui, dans un premier temps, les quantités seront limitées et par conséquent les personnels soignants, les personnes âgées et celles à risque auront la priorité, tout en espérant que cela va faire baisser le nombre de morts et permettre aux systèmes de santé de résister »

, a souligné le Directeur général lors de la tenue du Conseil exécutif de l’OMS dont les travaux ont repris ce lundi après une interruption le 22 mai dernier en raison du coronavirus.

147ème session du Conseil exécutif de l’OMS s’est ténue lundi 16 novembre 2020 a Genève après une interruption le 22 mai dernier en raison du coronavirus.

Deux entreprises pharmaceutiques a savoir Pfizer et BioNTech ont annoncé que des données préliminaires des essais de leur vaccin en phase III montraient « une efficacité de 90% ».

Dans la même catégorie