ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf: LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

Côte d’Ivoire-AIP / JIDE 2023 : Plaidoyer du conseil consultatif national des jeunes pour la protection des droits des enfants


  21 Novembre      34        social (672),

 

Abidjan, 21 nov 2023 (AIP)- La présidente du conseil consultatif national des jeunes de Côte d’Ivoire (CCNJCI), Diane Amon, a plaidé, lundi 20 novembre 2023, pour la protection des droits des enfants, lors de la célébration de la 34e édition de la Journée mondiale internationale de l’enfant (JIDE) au siège du village SOS enfants, à Abidjan-Cocody.

« Nos doléances sont les suivantes : le renforcement des lois protégeant les droits des enfants avec des sanctions sévères en cas de violation, la promotion de l’éducation inclusive et accessible à tous les enfants, indépendamment de leur origine socio-économique et la mise en œuvre de programmes de sensibilisation dans les écoles sur les droits des enfants ainsi que les moyens de les protéger », a énuméré la présidente du CCNJCI.

La création de mécanismes de signalement et de suivi efficaces pour les cas de maltraitance ou d’exploitation des enfants est un autre point crucial soulevé par la présidente. De même, garantir l’accès aux services de santé de qualité pour tous les enfants, en mettant particulièrement l’accent sur la prévention et la prise en charge des problèmes de santé mentale, est aussi une demande importante.

La journée mondiale internationale de l’enfance 2023, portant sur le thème « Pour chaque enfant, tous ses droits », vise à sensibiliser tous les acteurs concernés et les garants des droits de l’enfant. L’objectif, selon le directeur national de SOS villages d’enfants, Koala Oumarou, est de fournir des efforts supplémentaires pour que chaque enfant, qu’il soit handicapé ou non, puisse réellement bénéficier de tous ses droits.

Quant au chef du service des Etablissements de la direction de la Protection de l’enfant, Oulo Blanche, elle a souligné l’importance de sensibiliser toute la population à la protection des droits de l’enfant, en leur permettant de devenir des citoyens responsables capables d’impacter positivement la société.

La journée mondiale internationale de l’enfance a été instituée en 1954 et est célébrée le 20 novembre de chaque année, pour promouvoir le respect et les droits des enfants. Cette date marque l’adoption par l’Assemblée de la déclaration des droits de l’enfant en 1959 et de la convention relative aux droits de l’enfant signée en 1989.

A ce jour, les programmes éducatifs de SOS villages d’enfants en Côte d’Ivoire prennent en charge 1051 enfants.

Dans la même catégorie