MAP L’intervention du Maroc à El Guergarat était nécessaire après l’épuisement des efforts diplomatiques (journaliste espagnol) MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mercredi 27 janvier MAP Pacte mondial sur les réfugiés : Participation marocaine à une consultation préparatoire de la Réunion de hauts fonctionnaires MAP CHAN (Cameroun-2021) : La sélection nationale affronte la Zambie en quarts de finale APS SALL PRÉOCCUPÉ PAR LE CONTRÔLE DE LA PROSPECTION GÉOLOGIQUE ET DES ACTIVITÉS D’EXPLOITATION MINIÈRE APS MACKY SALL APPELLE À DILIGENTER LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ANGOP COVID-19: ANGOLA RECUPERA 214 PACIENTES E REGISTA 27 NOVOS CASOS AIP Côte d ‘Ivoire-AIP/ Un taux de 28% de décaissement des fonds du PAGEF à mi-parcours de sa mise en œuvre AIP Côte d’Ivoire – AIP/ L’université de Korhogo forme des greffeurs d’arbres à karité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les risques naturels rendant la commune de Grand-Lahou et les villages côtiers vulnérables bientôt pris en charge

Côte d’Ivoire-AIP/ Journée internationale des droits de l’enfant: Les enfants de Bouaflé exhortent leurs parents à maintenir la cohésion sociale


  28 Novembre      8        Société (27884),

   

Bouaflé, 28 nov 2020 (AIP)- Des enfants de Bouaflé exhortent leurs parents à maintenir la cohésion sociale, en cette période difficile que vit la Côte d’Ivoire, afin qu’ils puissent grandir dans un environnement sécurisé et paisible.

« En ces moments difficiles que traverse notre pays, nous exhortons nos parents à maintenir la cohésion sociale et à fructifier la paix des cœurs mais surtout la paix des braves, c’est-à-dire le pardon afin que les enfants puissent grandir dans un environnement de paix et sécurisé », a indiqué leur porte-parole, Mlle Gueu Dominique.

S’exprimant à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de l’enfant, samedi 28 novembre 2020, à Bouaflé, elle a demandé que les parents gardent en mémoire cette affirmation de l’Assemblée générale des Nations-Unies du 20 novembre 1959 « L’humanité se doit de donner à l’enfant le meilleur d’elle-même ».

Mlle Gueu Dominique a invité ses camarades à respecter leurs parents lors de cette célébration, meublée de deux sketchs sur les droits de l’enfant et la scolarisation de la jeune fille, de jeux et qui a été organisée par la direction régionale de la Famille, de la Femme et de l’Enfant de la Marahoué en collaboration avec l’ONG Renaissance santé Bouaké (RSB).

Dans la même catégorie