AIP Législatives 2021 : les Ivoiriens renouvellent leur parlement ce samedi AIP Daniel Karbownik, nouveau patron du Sofitel Abidjan-Hôtel Ivoire AIP Un jeune de Divo propose l’institution d’une taxe pour la paix en Côte d’Ivoire AIP Législatives 2021: début du vote des députés dans le calme à Dimbokro AIP Décès d’Irié Lou Colette, baronne du vivrier ivoirien AIP La CEI et le préfet de Daloa rassurent sur la sécurisation du scrutin AIP Le calumet de la paix à Ebikro-Ndakro AIP Le scrutin législatif dans la circonscription Niakara-Arikokaha-Tortiya reporté suite au décès d’une candidate suppléante (CEI) AIP La Présidence annonce un prolongement de l’hospitalisation du PM Hamed Bakayoko à Paris AIP Législatives 2021: La CEI condamne des propos « indignes d’un candidat » tenus par Lida Kouassi Moïse lors d’un meeting (Communiqué)

Côte d’Ivoire-AIP/ La campagne 2021 de commercialisation de la noix de cajou lancée


  10 Février      23        Economie (11257),

   

Abidjan, 10 fév 2021 (AIP)- Le président du conseil d’administration du Conseil du coton et de l’anacarde, Alain Blidia Ouattara, a procédé mardi 9 février 2021, à Abidjan, au lancement de la campagne 2020 de la commercialisation de la noix de cajou, en souhaitant à l’ensemble des acteurs une campagne fructueuse, paisible et sans fuite par les frontières terrestres.

Lors d’une conférence de presse, M. Ouattara a indiqué que « le prix bord champ plancher a été fixé à 305 francs CFA/fg de noix de cajou bien séchées, bien triées, exemptes de matières étrangères et à 330 F CFA/Kg pour le magasin intérieur ainsi qu’à 389 francs CFA/kg pour le magasin portuaire », Il a précisé que « le prix bord champ est un prix plancher minimum en dessous duquel aucune transaction commerciale n’est autorisée ».

« Dans une conjoncture mondiale encore marquée par les effets de la Covid-19, avec ces vagues et ces variantes, ces prix s’inscrivent dans une volonté de promouvoir l’équilibre de la filière en la soustrayant des recours répétitifs des interventions de l’Etat », a expliqué Blidia Ouattara.

Il a souligné que ‘’cette volonté sera davantage matérialisée à travers la mise en œuvre des instructions fermes du président de la République Alassane Ouattara, pour la sensibilisation et la répression contre tous les auteurs et complices des exportations frauduleuses de noix de cajou’’.

D’ailleurs, le conférencier a remercié et félicité les producteurs, pisteurs, acheteurs, exportateurs et industriels du secteur de l’anacarde dont l’abnégation et la compréhension du bienfondé des mesures introduites ont été décisives tout en les invitant à contribuer à une bonne campagne de 2021 par le respect des prix et la dénonciation de tous les contrevenants.

Avec une production record de plus de 800.000 tonnes de noix brutes de cajou, au cours de la campagne 2020, la Côte d’Ivoire ambitionne, dans les cinq prochaines années, de relever à 50%, le taux de transformation actuel de la noix brute de cajou qui est de 10%.

Dans la même catégorie