MAP Le Maroc dispose du dossier le plus solide pour l’organisation de la CAN-2025 (agence de presse) APS Ziarra Omarienne: Des centaines de fidèles ont participé à la cérémonie officielle APS Babacar Diop annonce sa candidature à la présidentielle de 2024 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Mode : le sénégalais Mathydy s’installe à Abidjan MAP Tropicale Amissa Bongo: L’Ambassadeur de SM le Roi au Gabon rencontre l’équipe nationale de cyclisme MAP Cyclisme: Le Français Geoffrey Soupe champion de la 16è Tropicale Amissa Bongo AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Québec annonce son appui à la formation et l’insertion des jeunes ivoiriens AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Inauguration du premier bureau régional du ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale AIP AIP/ La COP-FEA encourage la consolidation de la paix entre la Côte d’Ivoire et le Mali APS Les communes de Kaffrine et Ngniby scellent une convention de financement avec le ministère de la Culture

Côte d’Ivoire – AIP / La cellule genre et le comité sectoriel de lutte contre le VIH du ministère de la réconciliation installés


  30 Juin      49        Société (40955),

   

Abidjan, 30 juin 2022 (AIP) – La direction du genre et de l’équité du ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfant a procédé, jeudi 30 juin 2022 à Abidjan, à l’installation de la cellule genre et du comité sectoriel de lutte contre le VIH-SIDA, du ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale en présence du ministre Kouadio Konan Bertin.

Cette double cérémonie d’installation avec l’appui du ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, visait à veiller à l’intégration de la notion genre dans les politiques, projets et programmes du ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, et de réduire les inégalités structurelles et les déterminants de la santé.

La représentante de la ministre de la Femme, la Famille et de l’Enfant, Awa Sylla, a indiqué que malgré les acquis et les progrès en matière de droit des femmes, des filles, les femmes sont sous-représentées et marginalisées dans la gestion des affaires publiques et aux postes de responsabilité en Côte d’Ivoire, en Afrique et dans le monde, alors qu’elles occupent 49% de la population.

Pour Mme Sylla, la participation des femmes est importante dans la résolution des conflits, ainsi que la reconstruction post-crise, la recherche de paix et de la sécurité. « D’où l’importance de l’installation de cette cellule genre au ministère de la Réconciliation », a-t-elle estimé.

La directrice de la qualité et du genre au ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, Judith Constante, a indiqué pour sa part que l’installation de ces structures au sein du ministère permettra de mettre en relief l’approche genre dans la mise en œuvre des politiques gouvernementales en matière de cohésion sociale et de réconciliation, mais aussi de disposer des outils efficaces de lutte contre le VIH-SIDA au profit du personnel du ministère et des populations cibles».

« Si l’on veut atteindre la cohésion nationale, il faut prendre en compte les inégalités dans leur ensemble et dans leur complexité», a-t-il signifié.

Le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin, a quant à lui invité son personnel à faire attention aux interpellations des responsables de la cellule genre, tout en donnant l’assurance qu’il veillera à ce que cette cellule remplisse ces missions.

Des kits et guides de fonctionnement ont été remis aux membres des comités installés.

Dans la même catégorie