AIP Des populations sensibilisées à l’utilisation des contraceptifs AIP Le RHDP offre du matériel roulant pour renforcer la mobilité de la coordination régionale du N’zi AIP Visite d’État: Le ministre de l’Hydraulique inaugure le château d’ eau de Zorofla AIP La cohésion sociale et la sensibilisation contre le COVID 19 au centre du Festival « Adayé Kessiè » à Tabagne AIP Une unité de transformation de manioc construite bientôt à Grand-Morié AIP Dix-sept véhicules neufs pour les transporteurs de Divo AIP La jeunesse et la chefferie traditionnelle du Gontougo en mission pour une élection présidentielle apaisée AIP Une exposition tournante pour promouvoir la lecture du coran et livres islamiques à Abengourou ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021

Cote d’Ivoire-AIP/ La CSCI va procéder au suivi citoyen de l’APEI


  16 Septembre      25        Société (23136),

   

Abidjan, 16 sept 2020 (AIP)- La convention de la société civile ivoirienne procédera au suivi citoyen de l’accord de partenariat économique intérimaire, un projet établit entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne.

Le lancement de ce projet, intitulé « Appui au renforcement des capacités opérationnelles des Organisations de la Société Civile ivoirienne pour le suivi citoyen de l’accord de partenariat économique intérimaire en Côte d’Ivoire », se fera le jeudi 17 septembre 2020 à Abidjan.

L’objectif visé est de s’assurer que le processus de mise en œuvre de l’APEI en Côte d’Ivoire soit davantage inclusif, participatif et transparent et favorise une croissance et un investissement durables en faveur des couches vulnérables.

Pour jouir pleinement des fruits de cet accord, le pays s’est doté d’une stratégie nationale de mise en œuvre de l’APEI qui repose sur cinq axes principaux et déclinée en fonction de 20 mesures stratégiques.

La convention de la société civile ivoirienne (CSCI) ayant soumissionnée à ce projet  a été éligible pour son exécution avec l’appui technique du réseau des ONG de l’Afrique de l’ouest (REPAOC) et du groupe de recherche et d’échanges technologique (GRET).

Dans la même catégorie