MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mardi 26 janvier ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 77 NOVOS CASOS E 61 RECUPERADOS NAS ÚLTIMAS 24 HORAS MAP CHAN des joueurs locaux (3è journée/Groupe C) : Le Maroc bat l’Ouganda (5-2) et passe en quarts de finale MAP Nigeria : Buhari remplace les principaux chefs de l’armée MAP L’accélérateur marocain « La startup Factory » reçoit le Label AFRIC’INNOV APS COVID-19 : A FATICK, LES DOUANES SE MOBILISENT CONTRE TOUT TRAFIC ILLICITE DE DOSES DE VACCINS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les retraités de la CGRAE se forment pour l’amélioration de leurs conditions de vie AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Plus de 850 personnes bénéficient du FASI dans la région du Worodougou AIP Côte d’Ivoire – AIP/ 53 personnes recrutées pour les THIMO à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des intrants biologiques à la disposition des agriculteurs de Korhogo

Côte d’Ivoire-AIP/ La CSSPCI demande le reversement des salaires des enseignants suspendus


  27 Décembre      37        Education (4164), Société (27816),

   

Abidjan, 27 déc 2020 (AIP)- La Coalition des syndicats du secteur public de Côte d’Ivoire (CSSP-CI) invite le gouvernement à reverser les salaires des enseignants suspendus, durant la période de janvier 2020 à février 2020, ‘’conformément à l’article 8 de la loi 92-571 du 11 septembre 1992’’.

Pour le président de ladite Coalition, Pacôme Attaby, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse animée, samedi 26 décembre 2020 à Abidjan-Cocody, cette suspension des salaires est « une violation de la Constitution, du code du travail, du statut général de la Fonction publique et des conventions 87 et 98 relatives à la liberté syndicale ».

Trois cent enseignants connaissent la suspension de leurs soldes, suite à un arrêt de travail de trois jours en janvier 2020.

Au ministère de l’Intérieur, 12.000 agents souhaitent également que soient reversés leurs salaires du mois de mars 2019 retenus alors qu’ils avaient arrêté la grève en février 2019 sous la conduite du syndicat national des agents du ministère de l’Intérieur de Côte d’Ivoire (SYNAMICI), selon M. Attaby.

« La Coalition des syndicats du secteur public de Côte d’Ivoire exige, ici et maintenant, le paiement sans conditions de tous ces salaires illégalement retenus et demande au gouvernement de fournir des efforts pour respecter puis garantir aux travailleurs ainsi qu’à leurs organisations, la liberté syndicale », a déclaré le président de ladite Coalition, Pacôme Attaby.

Dans la même catégorie