AIP Baromètre des CEOs africains 2020 : La Côte d’Ivoire, pays le plus attractif pour les investisseurs (Etude) AIP Inter/ Alassane Ouattara appelle à une riposte collective contre la COVID-19 AIP Visite d’État: Des cadres de Manfla mobilisent les populations pour le meeting à Zuénoula AIP Visite d’Etat: 1.200 habitants du quartier Proniani de Sinfra connectés au réseau électrique AIP Visite d’État: CI-Energies soutient le secteur éducatif de Sinfra AIP Visite d’Etat: Ouattara va procéder à la mise sous tension électrique de trois villages de Zuénoula AIP Visite d’Etat: les villages de Baazra I, Baazra II et Klazra reconnaissants au chef de l’Etat AIP Visite d’Etat: Les travaux de bitumage de l’axe routier Sinfra-Bouaflé lancés AIP Inter/ Ouattara exprime sa gratitude aux partenaires internationaux engagés pour la réussite de l’élection présidentielle AIP Visite d’Etat : Plaidoyer pour l’électrification de la maternité de Baazra

Côte d’Ivoire-AIP/ La fin de l’isolement du grand Abidjan saluée à Odienné malgré des craintes de propagation du covid-19


  16 Juillet      4        Société (23047),

   

Abidjan, 16 juil 2020 (AIP)- Les compagnies de transport d’Odienné desservant Abidjan et leurs usagers saluent la fin de la mesure d’isolement de la ville du reste du pays, malgré quelques inquiétudes exprimées, relativement aux risques de propagation du covid-19 dans la localité jusque-là épargnée.

Consécutive à la pandémie de coronavirus, la mesure de fermeture du Grand Abidjan et de sa périphérie, épicentre de la maladie, aux villes de l’intérieur est en vigueur depuis le 26 mars. Le conseil national de sécurité, lors de sa dernière réunion, lundi, a décidé de sa levée à compter du mercredi 15 juillet.

Employé au guichet à la compagnie GTI guichet Fofana Drissa, a exprimé son soulagement après ce long moment de traversée du désert pour l’ensemble des travailleurs de la compagnie dont les pertes se chiffrent en centaines millions. A raison de trois départ d’Odienné et de trois autres d’Abidjan par jour pour un gain de 640 000 F CFA par voyage.

« Nous sommes vraiment heureux de reprendre », a-t-il confié non sans perdre de vue la menace d’une éventuelle propagation de la maladie à Odienné.

La compagnie, a-t-il signifié, mercredi, à la veille du lancement du premier départ, a décidé de mettre ainsi un point d’honneur quant au respect des mesures de prévention édictées par le gouvernement. Notamment la limitation du nombre de passagers à 50 contre une capacité de 64 places par car. Ainsi que le lavage des mains systématique et le port du masque obligatoire pour tous les occupants du véhicules, chauffeurs et convoyeurs y compris.

Une inquiétude partagée au niveau la gare TLC même si l’on se félicite d’une décision qui vient sauver les compagnies de transport d’une mort certaine, au cas où la mesure d’isolement d’Abidjan se prolongeait. Et par la même occasion ,sortir de la pauvreté de nombreuses familles, dont les pères sont au chômage depuis 14 semaines. Voisine de GTI, TLC a programmé son premier départ sur Abidjan pour le jeudi 20 juillet 2020 également, avec pour maître mot le respect strict des mesures barrières.

A la gare GTI, dans l’après-midi de mercredi, pour se procurer un ticket, Anicet Yavo, Assistant social déployé sur le programme gouvernemental « filets sociaux productifs », dans les régions du Kabadugou et du Folon, s’est félicité d’une décision « salutaire », susceptible de changer personnellement sa vie. Candidat à un concours administratif il avait jusqu’à vendredi pour aller déposer son dossier à Abidjan.

Conscient des risques de propagation de la maladie, il s’agira cependant, selon lui, pour chaque citoyen de faire preuve de plus de responsabilité, en veillant au respect des mesures barrières prescrites.

« Il se trouvera toujours des personnes réfractaires. C’est pourquoi pour moi les autorités doivent se montrer plus strictes dans le contrôle des mesures notamment le respect du nombre de passager par car et le port du masque de protection », a souhaité pour sa part Keita Mohamed, éducateur spécialisé, collègue du sus nommé.

Jeune vendeur de prêts à porter au grand marché d’Odienné, Moussa Kamaté s’est aussi réjoui de la levée du confinement du grand Abidjan. Une décision qui vient soulager l’ensemble des commerçants qui comme lui s’approvisionnent depuis Abidjan, à partir de la route, a-t-il indiqué, égrainant un chapelet de désagréments subis depuis plus de trois mois.

« Pour des marchandises dont la garantie n’excède pas trois jours, on mettait dix jours voire deux semaines pour rentrer en possession d’une commande. Ce qui a engendré des pertes », a-t-il relevé.

Lui également a fait part d’une certaine appréhension quant au risque de propagation du covid-19 au ville de l’intérieur jusque-là épargnées, spécialement Odienné. Il a appelé les autorités à poursuivre la sensibilisation contre la maladie et à assister les populations, en rendant notamment disponibles les outils de prévention dont les masques de prévention.

Le conseil national de sécurité tout en levant la mesure d’isolement du grand Abidjan a maintenu l’état d’urgence, jusqu’au 30 juillet 2020. Ainsi que l’application du contrôle systématique du port du masque dans les véhicules et les lieux publics lors des voyages, de même que des mesures coercitives, décretés.

La Côte d’Ivoire enregistrait au 15 juillet, 13 403 cas de covid-19 confirmés dont 7146 personnes guéries, 87 décès et 6170 cas actifs.

Dans la même catégorie