AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL APS LE CORONAVIRUS IMPOSE SA LOI AUX ASC APS COVID-19 : LE PIB RÉEL DU SÉNÉGAL SE CONTRACTERA DE 0,7 % EN 2020 (FMI) APS 30 FILLES DU CENTRE SAUVEGARDE DE THIÈS FORMÉES EN COUTURE

Côte d’Ivoire-AIP/ La jeunesse ivoirienne invitée à s’abstenir de la violence politique


  28 Juillet      6        Politique (11245),

   

Abidjan, 28 juil 2020 (AIP) – Le président de la fédération nationale des organisations professionnelles de la jeunesse  rurale de Côte d’Ivoire (FENOP-JERCI), Dr Michel Oulai, a appelé mardi 28 juillet 2020 ses membres et l’ensemble des jeunes à s’abstenir de participer à toute activité à caractère politique susceptible de troubler la paix sociale et surtout de nuire gravement à leur avenir.

« La faitière que nous dirigeons revendique 12 millions de jeunes Ivoiriens. Quand nous regardons dans le rétroviseur et que nous voyons ce que nous avons vécu depuis 1999, 2000, 2002, 2010, nous nous sentons interpellés. Parce que tout ce que nous avons vu en regardant dans le rétroviseur, il n’y a que la jeunesse qui est la cible utilisée », a dit le président Michel Oulai lors d’une conférence de presse.

Au cours de cette rencontre il a révélé que son organisation a adressé un courrier officiel au Chef de l’Etat Alassane Ouattara dans lequel la FENOP-JERCI lui propose  d’explorer la voie d’une prolongation de son mandat de trois ans supplémentaires afin de mieux préparer les élections générales.

« Rien ne presse pour organiser des élections générales selon la Constitution si les conditions ne sont pas réunies avec notamment la crise sanitaire que nous vivons », a suggéré Michel Oulai qui a rappelé que «nous avons déjà reporté une élection pour la première fois suite à une crise. Nous pouvons toujours la reporter dans l’intérêt supérieur de la Nation ».

Le courrier de la fédération qui comporte beaucoup d’autres attentes des jeunes ruraux n’a pas encore reçu de réponse de son destinataire, a fait savoir Dr Michel Oulai. Toutefois le président de la FENOP-JERCI ne désespère pas qu’une attention sera accordée aux propositions des jeunes qui veulent  jouer pleinement leur partition dans la préservation de la paix considérée comme seconde religion pour les Ivoiriens.

Dans la même catégorie