AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La première édition du Salon et des Awards de la presse numérique reportée à fin mars AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La GIZ dote le centre d’appel de justice de matériel de téléphonie AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’accréditation permettra à l’Afrique de l’Ouest de tirer profit de la ZLECAf (DG SOAC) GNA Contempt: Supreme Court discharges Ayine GNA OPD attendance in Ketu South in 2020 lowest in five years GNA COVID-19 vaccines are safe/efficacious, disregard misconceptions – Dr Nsiah-Asare MAP Le président de la FIFA salue l’engagement de SM le Roi Mohammed VI en faveur du développement du football national MAP La République du Burundi réitère son appui à l’intégrité territoriale du Royaume et à son unité nationale MAP M. Bourita reçoit son homologue burundais, porteur d’un message du président de la République du Burundi à SM le Roi AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ La BAD contribue à la modernisation de l’aéroport de Bangui et à la sécurité alimentaire en Centrafrique

Côte d’Ivoire-AIP/ La journée mondiale de la culture africaine le sceau des alliances inter-ethniques


  26 Janvier      17        Société (29191),

   

Abidjan, 26 jan 2021 (AIP)- La journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante a été célébrée, dimanche 24 janvier 2021, au rond point de la rue 12 de Treichville, sous le sceau des alliances inter-ethniques.

« La problématique de la cohésion sociale nous interpelle. Nous pensons que les alliances inter-ethniques en Afrique sont un véritable facteur de paix. C’est cela qui nous a conduit à choisir la thématique ‘’les alliances inter-ethniques et culturelles en Afrique’’ pour la journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante », a expliqué son coordonnateur général, Guy Mimi.

Il a rappelé que depuis la gestation de l’idée de la JMCA par le Réseau africain des producteurs, entrepreneurs culturels (RAPEC) jusqu’à l’institutionnalisation de la journée inscrite désormais au calendrier de l’UNESCO, son président John Ahité Dossavi s’est sans cesse mobilisé pour que la culture africaine soit reconnue.

Bien avant, M. Mimi a exprimé sa gratitude au Premier ministre, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko et la ministre de la Culture et de la Francophonie, Raymonde Goudou Coffie pour leur grande attention et sollicitude. « Cette célébration a bénéficié également de l’implication particulière de la représentante de l’UNESCO en Côte d’Ivoire, Anne Lemaistre », a-t-il ajouté.

Le représentant du ministre de la Culture et de la Francophonie, Pr Kouamé Aka, pour sa part, a souligné que les alliances inter-ethniques jouent un rôle fondamental dans la cohésion sociale et la consolidation de la paix. « Elles rétablissent la concorde entre les peuples (…), les alliances inter-ethniques autorisent les peuples à plaisanter, à injurier l’autre sans risque de se voir agresser (…). Laissons nous guider par ces valeurs pour vivre en harmonie et pour prévenir toutes sortes de discordes sociales », a-t-il indiqué.

Quant à la représentante résidente de l’UNESCO en Côte d’Ivoire, Anne Lemaistre, elle s’est félicité de ce que Treichville qui a accueilli cet événement, « la commune des grands fonctionnaires de l’après indépendance », reflète le creuset des peuples à travers un brassage inter-communautaire.

Une parade des communautés en costumes traditionnels, suivie des communications sur la thématique, des prestations de groupes traditionnels, ont meublé cette journée.

La date du 24 janvier a été proclamée Journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante, par l’Unesco, à l’occasion de la 40e session de la Conférence générale tenue en novembre 2019, à Paris. En adoptant cette date, l’Unesco et les Etats membres s’engagent à valoriser et à promouvoir les diverses cultures du continent africain et des diasporas africaines, en les présentant comme leviers efficaces du développement durable, du dialogue des cultures et de la paix.

La journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante est organisée en Côte d’Ivoire depuis maintenant quatre ans par une coordination présidée par un homme des médias, Alafé Wakili.

Dans la même catégorie