AGP Gabon/Covid-19: Une opération d’appui aux personnes vulnérables lancée à Libreville AGP Gabon: Le Syndicat la Sentinelle souhaite des réformes profondes de la Marine marchande AIP 69 nouveaux cas de COVID-19 le 19 septembre 2020 (Ministère) AIP Présidentielle 2020: La coordination RHDP de Gbêkê 2 lance la précampagne du candidat Alassane Ouattara AIP Une campagne contre la poliomyélite lancée à Béoumi APS INONDATIONS : 1.903 MÉNAGES SINISTRÉS DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS AUTOSUFFISANCE EN RIZ : MACKY SALL MISE SUR LE RIZ DE PLATEAU APS AGRICULTURE : MACKY SALL DIT ÊTRE SATISFAIT DE L’ÉTAT DES CULTURES AGP Mamou/Présidentielle: Début de l’opération de distribution des cartes d’électeurs AGP Kindia/Présidentielle : 66 commissions administratives de distribution des cartes d’électeurs

Côte d’Ivoire-AIP/ La MUGEF-CI fait un excédent de 500 millions de FCFA


  4 Septembre      7        Economie (9691),

   

Abidjan, 04 sept 2020 (AIP)- Un excédent de 500 millions de FCFA réalisé lors de l’exercice clos au 31 décembre 2019 sera réinvesti pour le bien-être des adhérents de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEF-CI), ont approuvé les délégués lors de l’Assemblée générale mixte tenu le jeudi 03 septembre 2020 à l’auditorium de la Bourse du travail de Treichville, en adoptant le rapport de gestion et d’exécution budgétaire.

Ces délégués ont également marqué leur approbation pour qu’une partie de cet excèdent soit utilisé pour renforcer la liste des médicaments du Régime complémentaire obligatoire. C’est-à-dire, la faire passer de 1607 médicaments à 2013 médicaments soit un plus de 400 nouveaux médicaments qui s’ajoutent pour une meilleure prise en charge des fonctionnaires et agents de l’Etat.

Ils ont aussi décidé que de cette plus-value, un fonds de secours mutuel soit constitué pour que les fonctionnaires qui sont particulièrement fragilisés par la maladie ou autres difficultés d’ordre social puissent avoir un niveau de prise en charge un peu plus élevé de la part de la Mutuelle.

L’assemblée générale a enfin pris une résolution pour que la dernière partie de cet excédent soit affecté aux investissements de sorte à rapprocher la faîtière des mutualistes. A cet effet, des bureaux mais également des centres de santé seront ouverts à l’intérieur du pays notamment dans les villes de Yamoussoukro, de Soubré, de Daloa et de Bouaké, a annoncé le président du conseil d’administration de la M, Mesmin Komoé à la sortie des assises.

« Notre mutuelle est solide et elle le sera davantage par notre mobilisation autour d’elle. Chacun dans notre chaine de solidarité, responsable et actif doit contribuer à la pérenniser. Pour notre part nous réaffirmons avec force que nos engagements seront tenus », a rassuré M. Komoé.

Représentant le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, l’inspecteur général Boa Tiémélé a adressé ses remerciements et félicitation à la mutuelle avec à sa tête son président de conseil d’administration pour toutes les initiatives prises pour assurer aux fonctionnaires et agents de l’Etat une couverture effective qui contribue à renforcer la résilience des populations face au risque maladie.

M. Boa a appelé au respect scrupuleux des règles de gouvernance mutualistes tout en rappelant à toutes fins utiles que la MUGEF-CI « importante dans l’écosystème mutualiste » a été identifiée comme organisme de gestion délégué et participe aux travaux du comité de coordination et de suivi de la mise en œuvre de la Couverture maladie universelle.

Se félicitant des comptes techniquement positifs obtenus dans un environnement difficile, l’Assemblée générale sous la requête du comité de contrôle a donné quitus au profit du comité d’administration au titre de la gestion de l’exercice 2019.

(AIP)

bsb/cmas

Dans la même catégorie