APS SENEGAL-JUSTICE / A Dakar, 344 détenus ont bénéficié d’une liberté provisoire (officiel) ANG Educação/Ministro Mané diz que o foco do Executivo continua a ser cumprimento dos Objectivos do Desenvolvimento Sustentável(ODS) ANG Educação/DRH do ministério reconhce necessidade de capacitação contínua de profesores AIP REVUE DE PRESSE : les obsèques de Konan Bédié et la visite d’Adama Bictogo en Egypte dominent les Unes des journaux de ce mercredi MAP Burkina Faso : ouverture du Salon international de l’agriculture, de l’environnement et de l’élevage MAP Sénégal: la candidature à la présidentielle n’est pas une condition pour obtenir la liberté provisoire (ministre de la justice) MAP Conférence sur le rôle de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains dans la préservation de la sécurité spirituelle en Afrique les 24 et 25 février à Kampala MAP Gabon: Huit morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation MAP Afrique du Sud: les élections générales fixées au 29 mai (Présidence) MAP Nucléaire: Les actions en faveur du continent africain constituent une priorité stratégique pour le Maroc (Ambassadeur)

Côte d’ivoire-AIP/ La sous-préfecture de Soubré dotée d’un logiciel pour la gestion informatisée de l’état civil:


  11 Décembre      196        Innovation (142),

 

Soubré, 11 déc (AIP)- La sous-préfecture de Soubré s’est dotée mardi d’un logiciel en vue de la modernisation de son état civil et réduire les fraudes.

La cérémonie officielle de lancement de cet logiciel s’est déroulée à la salle de réunion de la sous-préfecture en présence du secrétaire général 1 de la préfecture, Tiégbé Bonaventure, et du chef de la sous-délégation du Haut commissariat aux réfugiés (HCR) de Guiglo, Raymond Christopher.
Le sous-préfet de Soubré, Traoré Thessakana, a affirmé que cette informatisation est le fruit du diagnostic de l’état civil de Soubré à sa prise de fonction en janvier 2017.

« A ma prise de service j’ai été frappé par l’état dégradé des registres, la présence de nombreux doublons dans les registres et les difficultés à retrouver les traces des usagers. Alors je me suis engagé dans la recherche de partenaires pour notre informatisation. C’est le HCR qui a été sensible à notre cri de cœur », a expliqué le sous-préfet, traduisant sa reconnaissance à cette organisation internationale.

« Vu que plusieurs évaluations ont rapporté que les actes d’état civil de centaines milliers de personnes sont menacés de perdition avec des registres vieillissant ou sérieusement détériorés, car la sous préfecture est ouverte depuis 1903. Le HCR ne pouvait donc rester sourd au plaidoyer du sous-préfet », a indiqué le chef de la sous délégation.

Son institution a sorti de l’apatridie pres de 150 000 personnes dont les naissances sont déclarées à la sous-préfecture de Soubré ainsi que leurs descendants. C’est pourquoi le HCR a décidé de s’engager dans l’informatisation de l’état civil qui va permettre de contrôler, d’éditer et d’archiver avec célérité les différents actes.

Le secrétaire général 1 de la préfecture Tiégbé Bonaventure, a salué le partenariat entre la sous-préfecture et le HCR qui a abouti à cette informatisation de l’état civil avec en prime une satisfaction rapide des usagers, tout en jugulant la fraude.

(AIP)

Dans la même catégorie