APS PLUS DE 3.000 PERSONNES VACCINÉES DANS LA RÉGION DE THIÈS APS SÉDHIOU : DES VIVRES ET DES PRODUITS HYGIÉNIQUES POUR PLUS DE 300 TALIBÉS APS VINGT-CINQ VILLAGES DE SANDIARA ACCÈDENT À L’EAU POTABLE MAP CAN 2021-U20 (demi-finale): L’Ouganda bat la Tunisie par 4-1 et se qualifie pour la finale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’OSEFF organise une séance de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus AIP Côte d’Ivoire-AIP/Quinze cas de Covid-19 enregistrés depuis janvier dans l’Indénié-Djuablin AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 1er/03/2021 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La Confédération des professionnels de la filière bovine s’installe à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Législatives 2021 : la chefferie traditionnelle de Séguéla et la CNDHCI pour un scrutin apaisé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de déploiement de la SOTRA à Bouaké effectif à la prochaine rentrée scolaire

Côte d’Ivoire-AIP/ L’ANAPROCI proteste contre la mévente du cacao


  17 Février      8        Agriculture (1961),

   

Daloa, 17 fév 2021 (AIP)- L’association nationale des producteurs de café cacao de Côte d’Ivoire (ANAPROCI) proteste contre la mévente du cacao, depuis mi-novembre, et appelle les producteurs à se mobiliser pour réclamer des solutions à ce blocage dans la commercialisation du cacao.

Son président, Kanga Koffi, lors d’une rencontre, mardi 16 février 2021, à Daloa, avec des producteurs de cacao, a relevé que « notre filière va mal », et les a invités à se mobiliser pour protester, dans quelques jours, si aucune solution n’est trouvée.

« Depuis novembre, nous n’arrivons pas à ventre nos produits. Si nous ne nous mobilisons, personne ne le fera pour nous », a-t-il lancé.

Le président de l’ANAPROCI s’est toutefois réjoui que le président de la République, Alassane Ouattara, a été saisi de la mévente du cacao, et que « nous espérons qu’il va se pencher sur notre situation, car depuis décembre, nous n’avons pas fêté, nous peinons à scolariser nos enfants ».

D’octobre à décembre 2020, plus de 25 000 tonnes de cacao s’accumulent dans les entrepôts et dans les campements. Les producteurs interpellent les autorités, afin de trouver une solution à la mévente.

Dans la même catégorie