GNA Peace Corps Volunteers commended for improving sanitation GNA Consider Ho for a tech hub- Togbe Afede GNA Council of State member honoured for contributions to energy sector AIP Les élèves du lycée moderne d’Agnibilékrou appelés à plus de discipline et de responsabilité INFORPRESS São Vicente: Jovem esteticista incentiva mulheres a cuidarem da saúde das suas unhas AIP Législatives 2021: Le candidat EDS de la commune envisage l’installation d’un bureau du député à Adzopé GNA Futebol/Santiago Norte: Esperança e Varandinha continuam a dividir liderança do campeonato GNA Legislativas: PP perspectiva apresentar candidaturas nos círculos eleitorais do Sal e Fogo GNA Veep and wife take jabs of Coronavirus vaccine GNA Kwahu Afram Plains North D/A donates Furniture to District Education Office

Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement des activités du comité de veille et du suivi de la cohésion sociale à Sakassou


  16 Février      9        Société (29298),

   

Sakassou, 16 fév 2021 (AIP)- Installé peu après les violences postélectorales du 31 Octobre 2020, le comité de veille et de suivi de la cohésion sociale à Sakassou a été présenté aux populations et a reçu l’arrêté portant sa création de la déléguée du Médiateur de la République pour les régions du Gbêkê et du Hambol, Anelone née Konan N’Guessan Clarisse.

Ce comité a pour mission de prolonger dans le département de Sakassou, la tâche du Médiateur de la république. Il est composé de jeunes gens, moins jeunes, guides religieux, leaders de communautés, autochtones, allochtones et allogènes.

Le Comité a déjà été mis à contribution pour apaiser les différentes communautés, peu après les violences post-électorales d’octobre 2020, par le préfet sortant, a indiqué son président, Jeff Kadio.

« Cette cérémonie nous réconforte et nous encourage à davantage œuvrer dans notre mission de conciliation et de paix entre les communautés de la localité », a-t-il affirmé.

La déléguée du Médiateur de la République a rappelé aux membres du comité de veille que le Médiateur compte sur eux pour participer au renforcement de la cohésion sociale et du vivre ensemble, pour mener toutes actions de conciliation entre les populations de la localité, pour aider les personnes en conflit à trouver un consensus en évitant la violence, tout en demeurant apolitiques.

« Nos portes vous sont ouvertes à tout moment et n’hésitez point à nous saisir en cas de besoin », ajouté Mme Anelone.

Le Préfet Tiégbé Bonaventure s’est félicité de l’exécution de la mission de conciliation et de paix à Sakassou par la délégation de la déléguée du Médiateur.

Les différentes séances d’écoute ont permis aux communautés vivant depuis des décennies dans la localité d’extérioriser de multiples et vieilles rancœurs et frustrations qui font toujours basculer dans la violence, a rappelé le préfet.

« J’ose croire que ces écoutes auront constitué une sorte de catharsis qui va guérir les uns et les autres », a dit le préfet qui a demandé au Comité de veille de ne point baisser la garde à l’approche des législatives du 6 mars 2021.

Dans la même catégorie